Embouteillages à Kinshasa

0
51

Les usagers de la route ont enduré un véritable calvaire ces jours ci avec le blocage du boulevard Sendwe pour la réhabilitation d’une portion mais aussi d’une partie du boulevard Lumumba, précisément à la hauteur de la 1ère rue Limete.

Ce blocage  a provoqué des embouteillages qui ont fait que de nombreuses personnes habitant Lemba, Matete, Ndjili, Kimbanseke….  arrivaient en retard aux lieux de travail ou simplement chez eux.

Le boulevard Sendwe ou il y avait une énorme crevasse  aujourd’hui maîtrisée et qui a nécessité une intervention urgente de l’autorité urbaine pour le bouchage de ce gros trou  vient d’être rouvert à la circulation. Du coup, la situation s’est vraiment décantée. Néanmoins, c’est l’autre voie de l’avenue Sendwe qui est fermée. Il y a aussi des nids de poule sur le boulevard Lumumba  qui nécessitent d’être bouchés  dans le meilleur délai.  Entre temps, les personnes dont les maisons sont situées dans le périmètre dudit chantier inhalent malgré eux d’importante quantité de poussière. Elles suggèrent que le site soit suffisamment arrosé d’eau  pour éviter ces désagréments. Si les boulevards Lumumba et Sendwe ont retenu l’attention des décideurs politiques qui ont vite réagi en dépêchant une société de génie civil sur les lieux, tel n’est pas le cas pour d’autres coins de la capitale.

            L’un des cas qui fait mal aux kinois est celui d’un immense « lac »  qui  s’est formé  au rond point Victoire. Ce « lac », véritable nid à moustiques et d’autres maladies  est là depuis plusieurs mois. Entretemps, le caniveau qui le borde  est envahi par des eaux d’une couleur verdâtre. En marchant sur quelques dalles placées dessus, on peut tomber dans le caniveau et bonjour les dégâts !   Il est conseillé aux personnes qui passent par là d’être prudentes. Le numéro un de la commune de Kasa- Vubu en a sûrement fait écho à son supérieur hiérarchique. Cette situation intrigue dans la mesure où cette artère est fréquemment utilisée par les usagers de la route.  Quand est-ce que le « lac » Victoire sera « asséché » ? Telle est la question que se posent les habitants de Kalamu, Kasa-Vubu….

            L’avenue Kabasele (ex Flambeau) mérite également de subir une cure de jouvence en raison des nids de poule qu’on y rencontre. Et que dire du croisement des avenues Commerce  et Luambo Makiadi  qui cause d’énormes soucis aux automobilistes ?

            Les conducteurs des bus Transco, Esprit de vie, taxi bus 207, New Transkin… qui empruntent cette artère le font  avec la peur au ventre. Il s’est formé un  énorme nid de poule dans le périmètre. Qu’attend l’autorité urbaine pour s’occuper de ce nid de poule ? ne cessent de  dire les usagers de la route visiblement inquiets de sa progression.

            Un autre cas à épingler est celui de la route de Mokali  à l’abandon depuis plusieurs années. Une importante partie de cette artère qui est d’une grande importance pour les habitants de Tshangu est devenue impraticable.  Et on ne songe pas à la réhabiliter. Cela oblige de nombreux habitants de Tshangu à faire quotidiennement du marathon pour regagner leurs logis.

            Matadi Kibala, route By pass et bien d’autres tronçons routiers devraient également subir des travaux de réhabilitation.

Jean- Pierre Nkutu

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •