Elengesa : les travaux progressent malgré les intempéries

0
262

Les travaux de la deuxième phase de reconstruction de l’avenue Elengesa, cette longue artère qui traverse les communes de Kalamu, Ngiri-Ngiri, Makala, Bumbu et Mont-Ngafula, lancés au début de ce mois d’avril finissant, se poursuivent sans désemparer. La société Adi-Construct fait la course contre la montre avec des engins tels que des tracteurs, élévateurs, compacteurs, camions-bennes, etc. A ce jour, elle vient de travailler sur une distance d’à peu près 2 km. Elle procède au nettoyage de fond en comble de la chaussée en terre battue, également au décapage (purge des bourbiers), avant de passer au compactage et au bitumage. 

         On laisse entendre qu’ingénieurs et ouvriers ont creusé jusqu’à 2, 30 m de profondeur pour stabiliser le sol dans cette zone marécageuse. Dans un  premier temps, ont fait savoir des agents trouvés sur place, ils procèdent à l’évacuation d’eau des caniveaux ainsi que des immondices qu’y déversent les populations environnantes.

         Il s’en suit immédiatement le remplissage des espaces assainis de sable fin extrait du fleuve  Congo, en vue de la consolidation de la surface. Juste après, des véhicules bennes rechargent des moellons destinés également au raffermissement du terrain.

          Selon des informations glanées sur place, il se pose un problème avec les conduites d’eau et les câbles électriques souterrains. Le concours des techniciens de la Regideso et de la SNEL s’avère fort précieux pour le contournement de ces « obstacles ». Mais au vu de l’avancée du chantier, la joie se lit chaque jour sur les visages des résidents des communes que cette route asphaltée est appelée à désenclaver. Des propriétaires des parcelles qui rêvaient de les vendre sont en train de changer d’avis. Des bailleurs qui avaient du mal à trouver des locataires, commencent à recevoir des offres de toutes parts. Tous sentent que cette partie de la capitale va connaître un renouveau urbanistique qui va tout changer : le trafic des personnes et des biens, les activités commerciales, les investissements immobiliers, etc.

         Selon le tracé défini par le gouverneur de la ville, l’asphaltage de l’avenue Elengesa devrait partir de sa jonction avec l’avenue Kasa-Vubu, au niveau du célèbre marché Mariano, jusqu’à son croisement avec l’avenue By Pass, à l’arrêt « Courant », dans la commune de Mont-Ngafula, en passant naturellement par Makala et Bumbu. Cela va sans nul doute désengorger les avenues Universités, By Pass à l’Est, et 24 novembre ainsi que la Route de Matadi, à l’Ouest très sollicitées par les résidents de Mont-Ngafula. La fin des travaux devrait intervenir, sauf imprévu, au mois de juin 2020.

Jean-René Ekofo.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •