Elections des gouverneurs et/ou vice-gouverneurs : feu vert à la Ceni

0
79


Après environ deux mois d’attente, le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, Daniel Aselo, vient de donner son feu vert à la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) pour les élections des gouverneurs et/ou vice-gouverneurs, dans les quatorze provinces de la République où sont constatées des vacances. C’est le cas notamment du Kongo Central, de Kinshasa, du Kwango, du Maindombe, du Kasaï Central, du Kasaï Oriental, du Haut-Lomami, du Lualaba, du Tanganyika, du Sankuru, du Maniema, de l’Equateur, de la Tshopo.

         Sauf imprévu, les opérations préélectorales (dépôt des candidatures, examen des candidatures, publication des listes provisoires des candidats et publication des listes définitives des candidats devraient être lancées incessamment. Selon la correspondance du vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, toutes les conditions d’organisations des scrutins (budgets, logistique) semblent réunies pour combler les vacances constatées ça et là.

La mégestion et l’incompétence et ayant été épinglées comme les deux principaux griefs à charge des gouverneurs frappés par des motions de défiance, il faut espérer que les députés provinciaux, ces « grands électeurs » et faiseurs des rois, vont opérer des choix judicieux dans les urnes, de manière à remplacer les partants par des gestionnaires réellement intègres et compétents. Il serait fort dommage si les anciens pilleurs étaient remplacés de nouveaux vautours.

LP

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •