Élection de 2023, Steve Mbikayi s’oppose à la feuille de route de la CENCO

0
229

Dans une déclaration rendue publique le 18 mars 2020 à Kinshasa, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO, a dévoilé la feuille de route des princes de l’église Catholique intitulée  «AGENDA 2023».

Dans cette feuille de route, les évêques, qui se disent   «fidèles à leur mission solidaire des aspirations du peuple», prévoient une série d’activités préélectorales, électorales et post-électorales, notamment la campagne d’éducation civique et électorale, l’élaboration d’un calendrier électoral citoyen et l’observation le jour des scrutins.

Malheureusement, cette feuille de route ne fait pas l’unanimité au sein de la classe politique.

         Steve Mbikayi, président du Parti Travailliste et ministre sortant des Affaires Humanitaires, estime que ces propos des évêques constituent de la  provocation, dont le dessein inavoué est de déstabiliser les institutions.

         «Rappeler constamment la fin du match aux joueurs qui ne sont qu’à la première mi-temps est une façon de les déstabiliser. C’est comme publier la feuille de route électorale au début d’un mandat. C’est une démarche illégale, déstabilisante, antipathique et provocatrice  » a écrit Steve Mbikayi sur son compte tweeter.

         Connu comme ténor du Front Commun pour le Congo (FCC), Steve Mbikayi a aussi migré vers l’Union Sacrée de la Nation. Il a créé le Front Patriotique 2023 dans l’objectif de soutenir la candidature de Félix Tshisekedi en 2023.

                         Murka

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •