Ecoles mortes

0
74

Ecole d’application à Binza-UPN. Radio Okapi/ Ph. John BompengoAucune école, fut-elle maternelle, primaire, secondaire ou même professionnelle n’a fonctionné pendant toute la semaine dernière, allant de lundi 19 au samedi 24 janvier 2015. La cause est connue : les manifestations de protestation de la population contre la révision de la Loi électorale. Projetées initialement par l’opposition politique pour le lundi 19 janvier 2015, elles ont  débordé sur toute la semaine. Au niveau de Kinshasa, aucune autorité scolaire n’avait vu venir ces vacances forcées, tellement les choses s’enchainaient d’une manière presque automatique, jour après jour, sans qu’il  y ait un mot d’ordre quelconque donné. Chaque famille décidait de la suite  jour après jour, en examinant l’atmosphère générale du moment.

Interrogés, plusieurs parents ont justifié la rétention de leurs enfants loin des écoles par l’instinct de prudence. Ils expliquent avoir frais dans leurs mémoires les dérapages des divers manifestations politiques ou sociales qui ont causé beaucoup de tort à plusieurs enfants. Ils ne craignent que cette fois-ci leurs rejetons soient les cobayes des manifestations. Ce climat de méfiance des parents vis-à-vis des décideurs s’est davantage manifesté le lendemain du meeting du gouverneur de la Ville-Province de Kinshasa. Ce dernier avait demandé aux parents d’envoyer leurs enfants à l’école le lendemain et menacé les enseignants  et les chefs d’établissements qui n’ouvraient pas les classes de sanctions ; cela sans résultat le lendemain. L’école morte s’est poursuivie, sans désemparer, malgré cette menace.

Toutefois, l’euphorie constatée le vendredi 24 janvier, après le réexamen de la Loi électorale par le Sénat et l’adresse de son Président à la population, laissait présager la reprise effective des cours le lundi 26 janvier 2015. Mais tel n’a pas été le cas hier. Les bleu-blanc n’ont pas bougé des résidences familiales, les parents estimant la situation non stable malgré les assurances de l’autorité urbaine.

RSK

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •