ECCHA RDC exige la libération de Joseph Bayoka

0
59

Dans une lettre ouverte adressée au Président de la République, le mouvement citoyen « Engagement Citoyen pour le Changement», ECCHA-RDC, a réitéré auprès de Félix Tshisekedi sa demande de libération en faveur de  l’activiste du mouvement citoyen la Vigilance Citoyen (VICI) et membre fondateur de la Génération Consciente de l’Equateur, Joseph Bayoko Lokondo. Incarcéré depuis le 20 janvier 2020, l’incriminé a été arrêté pendant qu’il participait à une «Tribune d’Expression Populaire» organisée par la Ligue des Électeurs dans la salle CLAC, dans la ville de Mbandaka.

            Plusieurs chefs d’accusation sont retenus contre lui. Il s’agit notamment d’outrage envers l’autorité, imputations dommageables et tentative de déstabilisation des institutions provinciales, pour lesquels il a été condamné à 13 mois de prison depuis le vendredi 27 mars 2020 par le tribunal de paix de Mbandaka, siégeant au premier degré.

            Selon ECCHA, depuis l’élection du gouverneur de la province de l’Equateur,  Bobo Boloko Bolumbu, l’activiste pro-démocratie Joseph Bayoko Lokondo n’a cessé de décrier la mégestion de la province et, ensemble avec la Génération Consciente de l’Equateur, ils ont initié la campagne citoyenne dénommée « Equateur mérite mieux » afin d’exiger le départ du gouverneur.

L’activiste s’est vu privé de prendre la parole après le prononcé du jugement, ce qui l’a poussé à rédiger une procuration spéciale pour ces avocats qui ont rapidement interjeté appel,pour que d’autres  juges puissent  revenir sur le jugement. Une procédure de prise en partie a été initiée par l’activiste pour que ces juges, sensibles aux pressions politiques et à la corruption, répondent de leurs actes devant les instances compétentes.

ECCHA-RDC s’est dit très préoccupée par la détention de l’activiste et exhorte le pouvoir exécutif à faire libérer immédiatement et sans condition Joseph Bayoko Loyoko, car il est détenu uniquement en raison de son travail légitime et pacifique pour la défense des droits de sa communauté «Cessez le harcèlement judiciaire sur Joseph Bayoko Loyoko; garantir en toutes circonstances que tous les activistes et défenseurs des Droits de l’Homme en RDC puissent mener leurs activités légitimes sans crainte de représailles et sans aucune restriction, y compris le harcèlement et les menaces : tel est le voeu de ECCHA-RDC.

                   Yves Kadima

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •