Ebola : le Chef de l’Etat confie le Secrétariat technique au prof Muyembe

0
63

Après avoir enregistré un cas de la maladie à virus Ebola dans la ville de Goma, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a décrété cette épidémie une «urgence de santé publique de portée internationale. Cette décision n’a pas laissé indifférents les autorités de la République Démocratique du Congo.

Dans un communiqué signé par le directeur de cabinet du Président de la République, Vital Kamerhe a dit que la RDC a pris acte de la déclaration de l’OMS et fait siennes les recommandations du Directeur général de l’OMS de ne pas imposer des restrictions des voyages et de commerce ainsi que la stigmatisation des populations qui expriment déjà le besoin d’une assistance.

            Selon le même communiqué, la RDC réitère son ferme engagement à poursuivre non seulement la riposte de cette épidémie mais aussi à renforcer le contrôle transfrontalier ainsi que celui de principales routes internes, afin de veiller à ce qu’aucun cas n’échappe aux équipes de surveillance.

            Une précision de taille que la communauté tant nationale qu’internationale doit retenir est que la conduite de la riposte de la maladie à virus  Ebola est désormais faite sous la supervision directe du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi. A ce propos, une décision confiant le secrétariat technique du comité multisectoriel à une équipe d’experts, sous la  direction du professeur  Jean Jacques Muyembe Tamfum , a été prise.

            Cette structure a pour mission d’assurer la coordination de l’ensemble des activités de mise en œuvre de la stratégie de riposte à la maladie à virus Ebola. Et, le secrétariat technique de cette équipe est chargé de mettre en place toutes les mesures innovantes urgentes et indispensables au contrôle rapide de l’épidémie. Ces mesures sont de nature à éradiquer cette épidémie, a assuré le Président de la République à la population congolaise ainsi qu’à tous les pays voisins.

Par ailleurs, il faut préciser que ce n’est pas la première fois que la République Démocratique du Congo est touchée par cette épidémie de la maladie à virus Ebola. Très rapidement, les équipes de ripostent ont toujours relevé le défi de son éradication. Cette réussite a toujours été le fruit d’une collaboration parfaite avec la population. Malheureusement, cette maladie a réapparu à l’est du pays, les choses n’ont pas marché comme souhaité.                        La population a difficile à respecter les consignent données par les équipes sanitaires. A cela s’ajoute le comportement des groupes armés qui s’attaquent à ces équipes oubliant qu’ils peuvent aussi être touchés par cette maladie. Heureusement, avec cette prise en main de la situation par le Président Félix Antoine Tshisekedi, les choses peuvent boucher positivement et, les Congolais ainsi que les pays frontaliers.

            Yves Kadima

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •