Dossiers noirs de la République : John Numbi mêlé dans les affaires Kabila, Chebeya, BDK ?

0
577

Alors que l’affaire de la découverte d’une cache d’armes dans une des résidences du général en fuite John Numbi continue de faire couler encore encre et salive, un élément nouveau, tout aussi accablant, vient de s’inviter au dossier. Il s’agit de la présence, dans une entrée secondaire, d’un bâtiment annexe, de plusieurs pièces semblables à des cellules d’un amigo clandestin, avec micro pour des interrogatoires.

 Il a été trouvé, dans l’une d’elles, des documents emballés et des photos. Selon les limiers de la police occupés à fouiller la villa de ce galonné des FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo), lesdits dossiers sont des copies des dossiers des assassinats de Laurent Désiré Kabila (16 janvier 2001), ancien président de la République, des activistes des droits de l’homme Floribert Chebeya et Fidèles Bazana (1er juin 2010), des adeptes de Bundu Dia Kongo dans la province du Congo Central (2008), etc.

            Ces documents ultra sensibles, de même que des armes sophistiquées trouvées chez le général Numbi poussent à croire que non seulement ce dernier était capable d’éliminer physiquement et secrètement de nombreux concitoyens mais aussi alimenter des groupes armés ou même fomenter un coup d’Etat. A quel titre s’est-il permis d’entrer en possession des dossiers des assassinats de Laurent Désiré Kabila, Floribert Chebeya, Fidèle Bazana, des fidèles de Bundu Dia Kongo du gourou Ne Muanda Nsemi ? A quelles les gardaient-ils par devers lui ? De quelle personne physique ou de quelle juridiction militaire les a-t-il reçus ? Pourquoi les a-t-il empaquetés ? Etait-ce pour effacer les traces de ses propres crimes, de ceux de ses parrains politiques ou de ceux de plusieurs milices privées qu’on lui attribuait à Kinshasa ou dans l’ex-province du Katanga ?

Principal suspect dans l’assassinat de Floribert Chebeya et de Fidèle Bazana de l’ONG La Voix des Sans Voix, John Numbi voient les soupçons se cristalliser davantage autour de sa personne. Sa fuite à l’étranger accrédite de plus en plus la thèse de sa participation, comme commanditaire, dans leur double assassinat. Quant aux assassinats de l’ancien Président de la République, Laurent-Désiré Kabila, et des fidèles du mouvement politico-religieux Bundu Dia Kongo, il appartient aux limiers de la justice, civile et militaire, de mener des investigations sérieuses pour cerner les rôles qu’il y a certainement joués.                             LP

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •