Dialogue : la Dynamique toujours non concernée 

0
82

dynamique oppositionLe président de la République, Joseph Kabila a fait part aux députés et sénateurs à travers les présidents de deux chambres, de son intention de convoquer dans un avenir proche le dialogue.

A la plénière du lundi 9 novembre 2015 à l’Assemblée nationale, Aubin Minaku a précisé que ces assises porteront exclusivement sur les questions liées au processus électoral.

Il fallait s’y attendre, une frange de l’opposition regroupée dans la Dynamique pour l’unité d’action a  une fois de plus repoussé cette offre du Chef de l’Etat.

Dans un communiqué de presse signé par son président à l’intérim Ingele Ifoto, la Dynamique de l’opposition s’en tient aux résolutions de sa dernière convention organisée à la salle de conférences de Notre Dame de Fatima.

         Dans cette messe politique, la Dynamique avait décidé de tourner le dos au dialogue en réaffirmant son attachement à la tripartite CENI-Pouvoir et opposition qu’elle considère comme l’unique cadre pour aborder  tous les points inscrits au dialogue .   

            La Dynamique de l’Opposition politique congolaise a pris connaissance de la communication de Monsieur Kabila sur !a convocation imminente d’un dialogue, communication adressée le lundi 09 novembre 2015 aux parlementaires au travers des Présidents de deux chambres. Il revient aux membres de la Dynamique que les termes de référence de ce dialogue porteraient sur les questions liées au processus électoral, notamment:

– Le calendrIer électoral;

– La réflexion sur le financement du processus électoral;

– La sécurisation des élections.

            Pour une communication annoncée 2 jours plus tôt à la sortie d’une audience accordée aux Présidents de deux chambres du Parlement par Monsieur Kabila, la Dynamique observe que cette annonce est un non-évènement.

            Par ailleurs, la Dynamique souligne que, aux termes de la Constitution de la République, toutes ces questions relèvent de la compétence exclusive de la CENI et que toute initiative allant dans le sens de les orienter vers un cadre informel et inconstitutionnel et est une conspiration contre la République.

            De ce point de vue, la Dynamique réitère sa position maintes fois affirmée que le dialogue de Monsieur Kabila est obsolète, asubstancié et inopportun. Elle ne se sent donc pas concernée par ce forum, maniîfestement concocté pour légitimer le «glissement» que Monsieur Kabila recherche désespérément !

La Dynamique réaffirme cependant son attachement à la Tripartite CENI-POUVOIR ET OPPOSITION, comme seul cadre approprié pour aborder toutes ces questions.

Ainsi, une fois de plus, la Dynamique dit:

            Non au Dialogue-piège de Monsieur Kabila ; Non au glissement; Non à un «3ème mandat», non constitutionnel par ailleurs; Oui au respect strict par tous de la Constitution et Oui aux élections nationales crédibles, dans les délais constitutionnels ;

Que Dieu bénisse la République Démocratique du Congo et son vaillant peuple.

Fait à Kinshasa, le 11 novembre 2015

Le Modérateur a.i.

Ingele Ifoto

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •