DGDA : Blandine Jeanne Kawanda a pris les commandes

0
268

Portée à la tête de la Direction Générale des Douanes et Accises le 3 décembre dernier, à la faveur de l’Ordonnance présidentielle n°21/092 portant nomination des membres du comité de gestion de cette importante régie financière, c’est hier mercredi 15 décembre 2021 que la nouvelle Directrice Générale de la douane congolaise, Blandine Jeanne Kawanda Walwom, a pris officiellement le bâton de commandement. C’était au cours d’une cérémonie sobre de remise et reprise organisée au siège social de la DGDA, entre l’équipe sortante que dirigeait le Directeur Général a.i Jean Baptiste Nkongolo Kabila Mutshi et la nouvelle que dirige désormais Blandine Jeanne Kawanda.

         Après avoir rendu hommage à Dieu pour l’avoir élevée à de hautes fonctions qu’elle est appelée à exercer, et exprimé toute sa reconnaissance envers le Président de la République pour avoir jeté son dévolu sur sa modeste personne, Blandine Jeanne Kawanda Walwom a pris l’engagement de relever les défis qui attendent la douane nationale congolaise afin de la placer aux standards internationaux, conformément aux recommandations de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD).

         Sa fierté d’être portée à la tête de la DGDA s’explique davantage par le fait que depuis sa création, c’est la toute première fois qu’une femme est nommée Directrice Générale de la Direction Générale des Douanes et Accises.

         « Le Chef de l’Etat mérite d’autant plus toute ma reconnaissance car, pour la toute première fois, depuis que la douane existe en République Démocratique du Congo, il a daigné désigner une dame comme Directrice Générale. C’est donc un motif de fierté pour les femmes en général, et pour les mamans douanières en particulier».

Elle a, par ailleurs, présenté ses félicitations  et remercié l’équipe sortante pour avoir impulsé et réalisé des réformes dans des circonstances parfois difficiles.

         Consciente de l’ampleur de la tâche qui l’attend, la DG Blandine Jeanne Kawanda Walwom s’engage avec détermination à :

  – Inscrire toutes les actions à mener dans la droite ligne de la philosophie du Chef de l’Etat, et des orientations du gouvernement ;

  – Rencontrer les attentes du gouvernement en termes de mobilisation des recettes en vue du financement du budget de l’Etat, pour la lutte contre la fraude douanière et la criminalité transfrontalière, la facilitation des échanges, la sécurisation des frontières ainsi que pour le renforcement du partenariat public-privé ;

  – Pérenniser les réformes en cours, initiées depuis plus d’une décennie par la DGDA, et à ouvrir de nouveaux chantiers ;

  – Faire de l’Administration douanière de la République Démocratique du Congo, une structure moderne et dynamique au bien-être de la population congolaise.

         En ce qui concerne l’organisation, elle promet que la douane congolaise sera à l’image de la douane du 21ème siècle telle que définie dans les piliers du plan stratégique de l’Organisation Mondiale des Douanes.

         Pour ce qui est de l’administration, la nouvelle Directrice Générale militera pour une administration douanière dynamique, celle où la DGDA se définira comme une structure évolutive qui se projetera sur l’avenir et qui s’organisera pour s’adapter très rapidement aux contingences économiques, sociales et environnementales aussi bien au plan national qu’international.

Blandine Jeanne Kawanda s’engage également à valoriser chaque fonctionnaire des douanes à travers son potentiel moral et professionnel, tout en mettant en évidence les vertus du respect de la personne humaine, de l’intégrité, de la transparence, du professionnalisme, de l’impartialité et de l’équité, ainsi que de la reconnaissance du mérite.

         « C’est seulement à ce prix qu’ensemble, avec le soutien franc et inconditionnel de tout le personnel de la régie qui sera placé au centre de l’activité douanière que mes adjoints et moi pourrons atteindre et réaliser les objectifs d’une gestion stratégique axée sur les résultats», a-t-elle déclaré en substance.

         Avant d’indiquer qu’à travers toutes les actions sus- énumérées, la Direction Générale des Douanes et Accises renouvelle au gouvernement sa disponibilité à contribuer efficacement à l’application du plan stratégique 2022-2028 du ministère des Finances.

         Et en retour, la DGDA attend de sa tutelle un réel accompagnement en vue d’un aboutissement heureux de son programme d’action qu’elle compte mettre en œuvre dans une approche participative et inclusive.

         Pour y parvenir, elle lance un appel solennel aux cadres et agents à donner le meilleur d’eux-mêmes, et à prêter main-forte à la nouvelle équipe dirigeante afin de lui permettre de rehausser la notoriété de l’administration douanière de la République Démocratique du Congo.

         Pour clore son mot, Blandine Jeanne Kawanda Walwom a annoncé anticipativement le thème de la prochaine «Journée internationale de la douane», célébrée le 26 janvier de chaque année. Ainsi, pour l’année 2022, elle aura pour thème : «Accélérer la transformation numérique de la douane, en développant une culture et un écosystème des données». Ceci exige la mise en place d’une bonne stratégie d’utilisation des données par la douane.

L.P

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •