Développement à la base : Sama Lukonde promet de doter chaque territoire d’un budget de 1 million USD/an

0
41

C’est dans la province de Kwango, plus précisément dans la mission catholique Lonzo, que le Premier ministre a procédé au lancement officiel du programme de développement à la base pour les 145 territoires que compte la République Démocratique du Congo.

       Dans son message à la population de Kwango, le chef du gouvernement a commencé par lui transmettre les salutations du Président de la République, avant d’entrer dans le vif du sujet. Puis, il a révélé aux «Kwangolais» que la première mission de son gouvernement est la sécurité de tous les Congolais à travers l’ensemble du territoire national.

       «C’est pourquoi nous avons instauré l’état de siège en Ituri et au Nord Kivu», a-t-il expliqué à la population en l’informant en même temps que la sécurité n’est pas l’unique priorité du programme de son gouvernement. Il y a aussi la santé, l’éducation, les infrastructures, etc.

       «Le Chef de l’Etat a dit qu’il faut que chaque Congolais bénéficie de l’argent qui entre dans les caisses de l’État. Pour ce faire, nous devons descendre dans les territoires en vue de procéder à la distribution équitable de nos richesses >>. Voilà la raison de l’acte symbolique, celui du lancement à partir du territoire de Kenge dans la province de Kwango du programme de développement national à la base. Celui-ci concerne tous les 145 territoires de la RDC.

       Trois projets lancés en marge de la cérémonie pour la province de Kwango, à savoir la pose dans le sol du tuyau pour l’adduction d’eau motorisée de Bukanga Lonzo, la réhabilitation du point de captage d’eau d’une capacité de 32 mètres cubes, et la réhabilitation de quelques routes de desserte agricole notamment le tronçon Lonzo – Baringa – Nganzi – Fangulu, long de 95 km.

       En dehors de ça, Jean Michel Sama Lukonde a aussi posé la première pierre de construction des bureaux de l’État pour l’Administrateur du territoire, la police nationale ainsi que les autres services étatiques dépendants du territoire. Tout cela en vue de renforcer la présence de l’État à la base.

       L’hôpital de référence de Kenge2 et l’ISTM du chef-lieu de la province font également partie des projets retenus pour la réhabilitation des infrastructures de base dans cette circonscription administrative.

       Il faut noter qu’en marge de la cérémonie, le Premier ministre a accordé plusieurs audiences notamment aux leaders de la société civile, aux membres de la FEC/Kwango (Fédération des entreprises du Congo), aux chefs coutumiers, etc.

       Pour la circonstance, il s’était fait accompagner de quelques membres de son équipe, à savoir : le ministre des Infrastructures et Travaux publics, celui du Développement Rural, de l’Aménagement du territoire, de la Formation professionnelle ainsi que le ministre de la Communication et Médias.

       Pour bien soutenir ce programme en vue de sa matérialisation, le Premier ministre promet de prévoir désormais un budget de 145 millions USD, en raison de 1 million USD par territoire, en vue de financer les différents projets visant le développement à la base.

Dom

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •