Deux taxis-bus se rentrent dedans

0
44

Alors que la ville de Kinshasa  était couverte mardi, 29 mars 2011,  matin par une fine pluie, deux véhicules de marque Mercedes 207 faisant le transport en commun  sont entrés en collision, faisant plusieurs blessés graves sur la route de Matadi, à la  haute de Binza Pigeon, dans la commune de Ngaliema. Les blessés,  dont certains dans un état critique, ont vite été transportés dans les centres de santé les plus proches pour recevoir les premiers soins. Plusieurs témoins du drame qui se sont confiés au Phare,  mettent  en  cause l’excès de vitesse.
En effet, après avoir voulu faire un dépassement périlleux, le conducteur du  taxi-bus en partance pour le terminus de l’Upn ayant vu son angle de vue rétréci est allé  de plein fouet s’encastrer dans l’autre véhicule plein de clients à cette heure de pointe en direction du centre ville. Et les blessés étaient comptés par dizaines, surtout des blessés avec de fractures de tibia, péroné et fémur ouverts.

Aussitôt alertée, la police de circulation routière est descendue sur le lieu pour faire le constat habituel. Cependant, ce n’est ne pas le premier accident grave sur ce tronçon enregistré depuis sa réhabilitation. Le plus récent remonte au mois de février dernier. Plusieurs passagers d’un taxi-bus  avaient été victimes de la cupidité d’un certain agent de la police de circulation routière  bien connu sous le  pseudonyme  de « Lualua » à cause de ses prouesses dans sa raquette sans vergogne des transporteurs, dont la vitesse d’exécution est assimilée à la vélocité de ce virevoltant avant centre des Léopards.

Le péché de ce conducteur, c’est d’avoir refusé de verser les 500 francs habituels à cet incivique en uniforme. Ce dernier ne  s’est pas empêché de s’agripper à la portière, se disputant le volant jusqu’à entrer en collision frontale avec un autre véhicule.
Face à ces accidents qui semblent se multiplier à cause du bon état de cette route mais aussi  des erreurs humaines, il est vraiment temps de limiter la vitesse sur ce tronçon qui enregistre une pente majeure. Il faudra aussi aux autorités compétentes de vérifier la validité et la procédure d’octroi du permis de conduire à de chauffard qui mettent la vie d’autrui en danger.

A.Vungbo 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*