Des opposants ont participé à l’élection des membres du bureau définitif de l’Assemblée Nationale

0
336

L’élection des membres du bureau définitif de l’Assemblée nationale  a eu lieu le mercredi au Palais du Peuple. Aucune surprise n’a été enregistrée puisqu’a chaque poste, la coalition Cash/FCC avait aligné une seule candidature : Jeannine Mabunda à la présidence, Jean-Marc Kabund (350 voix sur 384 votants) à la première vice-présidence Boniface Balamage Nkolo (350 voix sur 369 votants)  à la deuxième vice-Présidence, Musao Kalombo Mbuyu Celestin (373 voix sur 383 votants), etc.
La veille des opérations de vote, Christophe Lutundula, l’un des ténors du G7, avait annoncé la décision des opposants de boycotter le scrutin en guise de protestation contre la répartition déséquilibrée des postes au sein du bureau.
 Invitée à se contenter du seul poste de Rapporteur-Adjoint, l’Opposition a ainsi préféré claquer la porte pour saisir aussitôt la Cour de Cassation dans l’objectif d’obtenir l’annulation de l’élection des membres du bureau définitif. 
En attendant la suite qui sera réservée à sa requête, l’Opposition avait demandé à tous ses membres de ne pas prendre part au vote. Une consigne non observée ou observée partiellement puisque quelques députés de l’Opposition sont restés dans la salle et ont accompli leur devoir d’élus. C’est le cas notamment de Claudel Lubaya et Fabrice Puela. Ce dernier, à en croire certaines indiscrétions, continue de revendiquer le poste de Rapporteur-Adjoint resté jusque-là vacant. 
Eric Wemba

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •