Des infrastructures financées par la BM inspectées par l’UCOP

0
82

 

Deux membres du gouvernement, l’Administrateur délégué général de la Regideso (Régie de distribution d’eau) et le Directeur général de l’Ucop (Unité de coordination des projets) ont visité le samedi 19 mai quelques infrastructures sociales dont les travaux sont financés par la Banque mondiale.
Il s’agit en ce qui concerne les membres du gouvernement, du ministre du Plan et Suivi de la Mise en œuvre de la Révolution de la Modernité Célestin Vunabandi Kanyamihigo, et de son collègue en charge de l’Aménagement du Territoire, Urbanisme, Habitat, Infrastructures, Travaux publics et Reconstruction Fridolin Kasweshi.
Quant à l’Ucop, elle était représentée par son n°1 en la personne de Tobie Chalondawa, et la Regideso par son Administrateur délégué général Mukalayi Jacques. Des tronçons de routes en réhabilitation ainsi que le gros réservoir et l’usine de captage d’eau de la Regideso/Lukaya ont été visités par la délégation.
La longue tournée de la ville a commencé par l’avenue de l’Ecole dans la commune de Ngaliema, puis par l’usine de la Regideso/Lukaya pour se terminer par la commune de Limete/quartier résidentiel, en passant par l’avenue Mompono dans la commune de Kalamu.
A Ngaliema, la délégation particulièrement les membres du gouvernement qui viennent de prendre récemment leurs fonctions ,se sont rendus à l’évidence de l’achèvement complet des travaux de réhabilitation de cette avenue restée près de dix ans impraticable. Cette artère relie le quartier Binza Ozone à Pompage via Brikin.
A la Regideso, on a d’abord visité le gros réservoir de stockage d’eau avant la distribution aux consommateurs dont les travaux pourront bientôt prendre fin. Puis, l’équipe est descendue à l’usine de captage d’eau.
Ici, on a visité le circuit que suit l’eau après soutirage en vue de son traitement pour enfin être mise à la disposition des abonnés.
Il convient de noter que les travaux qu’on effectue actuellement à l’usine de la Regideso/Lukaya visent le renforcement des capacités en vue de mieux servir les Kinois, notamment les quartiers qui souffrent du manque d’eau à cause de la faible capacité produite à ce jour.
En effet, à la fin des travaux débutés en janvier 2010, la production de l’usine passera du simple au double. C’est-à-dire de 18.000 m3/jour  qu’on produit actuellement à 36.000 m3.
Le coût total des travaux qui devraient se terminer le 30 mai courant (15 mois), n’eût été la prolongation obtenue suite à l’ajout de certains ouvrages, est de 22 millions de dollars américains, a déclaré Tobie Chalondawa répondant à une question de la presse.
Après la commune de Mont Ngafula, la délégation s’est rendue à Limete où quelques avenues du quartier résidentiel en pleine réhabilitation ont été visitées. Il s’agit notamment des avenues Tropiques, Révolution et Zinnias. Avant la commune de Limete, on est passé par l’avenue Mompono reliant le quartier Kimbangu II à Yolo Sud où les travaux sont complètement achevés.
 
Dom  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*