Des armes au Home 8

0
92

Selon le porte-parole de la police nationale congolaise, ville de Kinshasa, le major Landu, des armes de guerre et des munitions ont été trouvée dans une chambre d’étudiant hier jeudi 09 janvier 2020 au Home 8, en marge de l’évacuation des occupants des homes et caves de l’Université de Kinshasa. Une enquête est ouverte pour connaître leur provenance ainsi que l’identité de la personne ou des personnes les ayant amenées en ce lieu.

            En attendant la suite de ce dosser, force est de constater que ce campus universitaire n’était pas habité que par de petits saints. La présence, lors des manifestations du lundi 06 et du mardi 07 janvier, d’individus porteurs de machettes, burins, marteaux, barres de fer, bidons d’essence, boîtes d’allumettes et autres objets dangereux, pousse à penser à l’activisme de réseaux criminels à l’Université de Kinshasa. La nature des dérapages enregistrés à cette occasion – saccage des bâtiments administratifs et des auditoires, incendies des voitures des professeurs, vols des biens des particuliers – indique que ce site universitaire était infiltré par des « Kuluna », des déserteurs de l’armée et de la police, des délinquants instrumentalisés par des hommes politiques, bref, des inciviques dont le dessein inavoué était d’y provoquer une émeute et de « l’exporter » vers les cités populaires.             Les menaces lancées par des anonymes, à travers les réseaux sociaux, contre les autorités académiques et gouvernementales, faisant état de leur détermination à effacer l’Unikin de la carte de Kinshasa, suivies peu après des requêtes de certains politiciens allant dans le sens du retrait de la mesure de déguerpissement temporaire des étudiants des homes, devraient avoir un lien direct avec les armes cachées dans ce campus universitaire. Des individus mal intentionnés comptaient sans doute sur la faiblesse gouvernementale pour transformer l’Université de Kinshasa en une forteresse imprenable.                                                               Yves Kadima

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •