Denise Nyakeru Tshisekedi avec les femmes de CADC pour une prière spéciale

0
45

«C’est le spirituel qui commande le physique’’, dit-on. Pour un Etat comme la République Démocratique du Congo, la prière est nécessaire afin de pouvoir dédier le pays entre les mains du Créateur, c’est pour cette raison que la très distinguée première dame, Denise Nyakeru Tshisekedi a pris part à la deuxième édition de la journée d’intercession organisée par les femmes de la 37ème Communauté des Assemblées de Dieu au Congo, le samedi 16 octobre 2021.  Cette rencontre de prière avait pour but d’intercéder en faveur de la Nation congolaise, elle était placée sous le thème : « Jusqu’à ce que le salut de la RDC paraisse» .

        Après un moment intense d’intercession avec des intentions de prières spécifique, le temps était accordé à l’épouse du chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Prenant la chaire, Denise Nyakeru Tshisekedi a tiré la quintescence de son exhortation dans le livre d’Exode 17 :8-13. Delà, elle a pu parler aux femmes, combien l’initiation était louable. La main droite du premier citoyen du Congo, Denise Nyakeru Tshisekedi a, par l’occasion, appelé les femmes de la RDC, à intercéder continuellement pour le pays d’une part,  mais aussi soutenir leurs maris, leurs fils et leurs  frères en prière, d’autre part.

         « C’est dans la prière qu’on trouve la victoire »,  incise de sagesse qui a permis à la 1ère Dame de pouvoir   recommander aux femmes de rester à genoux et garder les mains levées vers Dieu à l’exemple de Moïse sur la montagne. Pour la petite histoire, Moise qui avait la responsabilité de conduire les enfants d’Israël vers la terre promise. Il avait en face de lui ce défi là, mais, il avait besoin d’un soutien de l’ensemble du peuple d’Israël.

          Puisqu’il s’agissait d’un culte spécial pour le Congo, la première dame a, saisi l’occasion pour demander aux femmes congolaises de soutenir le chef de l’État en prière afin de vaincre cette bataille. Etant donné que, la vision du président de la République est essentiellement focalisée sur le bien-être  de sa population, le développement de la RDC ainsi que l’émergence de l’ensemble de la population congolaise qui passent par la détermination et l’accompagnement de ladite vision qui nécessite des prières intenses.

         Pour mieux scruter le thème, Viviane Dalo, avait tiré l’essentiel de son exhortation dans Ephésiens 6:10-12,13,15 et 18.

Ces différents passages ont permis au pasteur de conscientiser les femmes congolaises sur sa responsabilité de pouvoir chacune à son niveau être celle qui influence pour que le Congo soit meilleur demain.

       Pour ce faire, elle doit être revêtue de toutes les armes de Dieu pour tenir ferme contre les ruses du diable. Et la force de la femme ne réside que dans la prière, que ce soit pour son foyer et sa communauté en particulier  mais aussi pour le pays en général. Puisque la femme trouve sa force dans la présence de Dieu. Elle arrive à résoudre certaines choses grâce à la sagesse, ceci n’est possible que lorsqu’on reste dans la présence de Dieu, a- t-elle rappelé aux femmes de la CADC. Dorcas NSOMUE MPIA

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •