Déclaration politique de la Ligue des jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social

0
111

IMG_9359Ayant passé en revue la situation politique que traverse le pays, la Ligue des Jeunes de l’UDPS rend publique la déclaration dont la teneur ci-après:

  1. La Ligue des jeunes de l’UDPS, fer de lance du peuple, a accueilli avec bonheur la démarche initiée par Son Excellence Monsieur Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA, à travers sa lettre du 15 décembre 2014, par laquelle il demande à Monsieur Martin Kahler, représentant du Secrétaire Général de l’ONU, de convoquer, sans délai, un dialogue politique conformément au paragraphe 14, point b de la résolution des nations unies relative à l’accord-cadre d’Addis-Abeba .
  2. La Ligue des Jeunes de l’UDPS soutient, sans faille, la démarche de l’élu du peuple dont l’unique but est de mettre fin à la crise de légitimité engendrée par la tricherie perpétrée lors des élections du 28/11/2011 ayant conduit au maintien, par défi, de Monsieur KABILA au pouvoir contre la volonté exprimée par le peuple congolais qui avait élu massivement le Docteur Etienne TSHISEKEOI WA MULUMBA à la tête du pays.
  3. La Ligue des Jeunes de l’UOPS joint sa voix à celle du Président élu de la RDC pour exhorter la communauté internationale à ne ménager aucun effort pour répondre favorablement à la requête ainsi formulée au nom du peuple congolais et à saisir cette main tendue. en vue d’éviter au pays des situations incontrôlables qui pourraient résulter de l’attitude arrogante affichée par les tenants du pouvoir actuel.
  4. La Ligue des Jeunes de l’UOPS suit avec beaucoup d’attention les velléités révisionnistes développées par les partisans et flatteurs tendant à réviser les dispositions verrouillées de la constitution et la modification de la loi électorale.
  5. A cet effet, la Ligue des Jeunes de l’UDPS rappelle que la constitution actuelle est le produit d’un consensus difficilement arraché, lors du dialogue inter congolais à Sun City, en vue de mettre fin à la crise de légitimité et aux multiples guerres qui ont occasionnées la mort des millions des congolais dont les mémoires n’ont pas encore été honoré jusqu’à nos jours.
  6. Acte fondateur d’un nouvel ordre politique, la constitution d’un pays a pour vocation l’intérêt général et son acceptation par tous constitue sa légitimité. Le constituant originaire ainsi que le peuple congolais qui l’a adopté en date du 18 décembre 2005, ont conféré le caractère intangible à l’article 220 qui stipule clairement entre autre que « la forme républicaine de l’Etat, le principe du suffrage universel, la forme représentative du gouvernement, le nombre et la durée des mandats du Président de la République … ne peuvent faire l’objet d’aucune révision constitutionnelle». Envisager donc la révision de cet article verrouillé constituerait dans le chef de ses auteurs la haute trahison intolérable pour le peuple qui l’a ainsi voulu.
  7. De même, la ligue considère que la modification de la loi électorale telle qu’envisagée à partir de ce lundi 12/01/2015, par l’Assemblée Nationale, tendant à subordonner la tenue des élections présidentielles et législatives au recensement général de la population par l’ONIP essentiellement constitué des politiciens a pour but inavoué d’aboutir au glissement du calendrier électoral et, du coup, à la prolongation, de fait, du mandat de ce dernier.
  8. Face à cette dérive autocratique annoncée par le pouvoir finissant, la ligue des Jeunes de l’UDPS qui met en garde les tenants de cette démarche révisionniste et plus particulièrement les députés du palais du peuple, appelle le peuple congolais à se mobiliser comme un seul homme pour faire échec à cette tentative macabre qui consiste à affaiblir ses droits chèrement acquis au prix de la sueur et du sang et à faire sans faille usage de l’article 64 de la constitution qui dit « Tout congolais à le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la présente constitution».
  9. Dans ce sens, la ligue des Jeunes de l’UDPS, fer de lance du peuple, se propose de prendre toutes les initiatives légales en vue de mobiliser le peuple congolais pour qu’il se prenne en charge.
  10. Ainsi, la ligue des Jeunes de l’UDPS lance un vibrant appel au peuple Congolais, dès ce lundi 12/01/2015, de rendre massivement visite et de manière pacifique à chacun de ces députés qui prétendent parler en son nom, aux fins de leur exprimer, de vive voix, son refus et son opposition à toute tentative de réviser la constitution et de modification de la loi électorale en cette période critique caractérisée par la crise de légitimité qui frappe durement les institutions de la République.

 

Ainsi fait à Kinshasa, le 11/01/2015

 

Pour la Ligue des Jeunes de l’UDPS

Freddy PINDI

Président

Fabrice BAKALUFU

1er Vice-Président

Gecko BEYA

2ème Vice-Président

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •