Déclaration officielle sur la situation sécuritaire à Mbandaka

0
66

La situation sécuritaire à Mbandaka, chef lieu de la province de l’Equateur a été au centre d’une réunion conjointe Gouvernement -Monuc présidée ce lundi 5 avril 2010 par le Premier Ministre et Chef du Gouvernement, M .Adolphe MUZITO, à l’Hôtel du Gouvernement.

Cette réunion de sécurité a réuni outre les Chefs d’Etat Major des FARDC et de la Monuc, les généraux Didier ETUMBA et BABACAR GAYE, le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Intérieur et Sécurité, Adolphe LUMANU, le Ministre de la Défense, M. Charles Mwando Nsimba, le Ministre des Affaires Foncières et Ministre Intérimaire de la communication et des médias, Maj Kisimba ;du côté de la Mission de l’Onu en RD Congo, la RSSG adjointe, Mme LEILA Zerrougui  et des experts pour faire le point de la situation actuelle dans la ville après des affrontements de ce dimanche 04 avril 2010.

Il ressort de  cette réunion de sécurité que  la situation sécuritaire est sous contrôle des FARDC ; l’aéroport de Mbandaka est ouvert au trafic.

Le bilan des affrontements se présente de la  manière suivante :

-MONUC : 3 personnes tuées dont un casque bleu ghanéen, un pilote sud-africain et un contractuel ;

-FARDC : 4 militaires tués ;

-POLICE NATIONALE : 2 policiers tués ;

-INSURGES : 9 insurgés tués ;

Il a été noté que la coordination FARDC et MONUC a été parfaite pour le rétablissement de l’ordre public dans la ville de Mbandaka.

La Monuc se dit disposée à apporter son soutien logistique aux  FARDC, a soutenu la représentante Adjointe du Secrétaire Général de l’Onu, Mme Leila.

A la sortie de cette réunion, le Porte –parole intérimaire du Gouvernement, M. Maj KISIMBA, Ministre des Affaires foncières, a dit à la presse que « le Gouvernement continuera à sécuriser tout le monde. Au nom du Président de la République, le Premier Ministre et Chef du Gouvernement a adressé à la Monuc ses condoléances les plus émues pour la perte de son personnel lors de cette confusion; il rend hommage aux éléments de la Police Nationale et des FARDC, victimes de l’aventure des insurgés ; et exprime sa compassion à leurs familles respectives ».

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*