CWB : Juin 2011 : livre, cinéma, musique

0
54

Les amoureux du livre seront une fois de plus gâtés ce mois ci. Plusieurs  écrivains congolais vont présenter leurs ouvrages au CWB.

« 50 ans d’indépendance : les perspectives » de Léon Matangila » sera porté sur les fonts baptismaux le lundi 6 juin au CWB. Trois jours plus tard, Michael Modwa sera à l’honneur avec « Enfant de la rue ».
A travers cette monographie, l’auteur veut attirer l’attention des enfants eux-mêmes, des parents, des  décideurs, de la société congolaise et de tous  sur la situation de cet enfant  qui est à la fois son propre père, sa propre mère….
Le 10 juin, les habitués du CWB vont faire « connaissance » de la « Légende du Roi Crapaud » de Vincent Lombume.
Le ministère de l’Intérieur a supervisé une étude sur les armes légères et de petit calibre. Elle a été menée en 2009 dans cinq des onze provinces du pays. Conduites par une structure dénommée GRIP, ces recherches seront présentées au public le jeudi 23 juin.

Dans le domaine du cinéma, l’assistance présente hier jeudi 2 juin 2011  à la conférence de presse  mensuelle du CWB  a appris que le ministre honoraire de l’Information  Didier Mumengi et Françoise Levie vont commenter le film réalisé en l’honneur de l’universitaire congolais Panda Farnana.  Les étudiants de l’INA vont d’ailleurs suivre le film «  Panda Farnana, un congolais qui dérange »  le jeudi 9 juin 2011 à l’INA.  Ce film  retrace la vie d’un personnage atypique. Elevé par une femme belge,  célibataire  et artiste, Panda est l’un des premiers Congolais à avoir obtenu un diplôme de l’enseignement supérieur en Belgique.
Toujours dans le domaine du cinéma, des réalisateurs belges revisitent l’histoire de la RDC en trois épisodes.  Et cela dans le cadre du Cinquantenaire de l’indépendance de notre pays.

La « course effrénée » ( 1510 à 1908)

A travers le parcours des pionniers français, belges, africains, cet épisode retrace les premières étapes de l’occupation coloniale européenne au Congo.
Les deux premiers épisodes de « Kongo » seront projetés au CWB les 27 et 28 juin 2011. Le dernier le sera à la Halle de la Gombe le 29 juin 2011.
« Les grandes illusions » ( 1908-1960) est l’histoire du passage de l’état léopoldien à la colonisation belge. « Le géant inachevé » (1960-2010) est le récit des tragédies vécues dans les premières années de l’indépendance et même plus tard. 

En musique, le spectacle phare est « Si le Congo m’était chanté » En initiant ce projet ,  le professeur Maluengo et ses amis, veulent simplement rendre hommage à la musique congolaise et aux musiciens qui ont fait la fierté du Congo Kinshasa. Il s’agit de Adou Elenga, Eyenga, Wendo, Kabasele Jeef, Tabu Ley, Nico Kassanda, Franco, Pepe Kallé, Werrason, JB Mpiana, Ferre Gola, Fally Ipupa, Lexxus….

Des étudiants de l’INA et de l’ISAM ont contribué à la réussite de ce spectacle. Ce sera donc des projections d’images et des vidéos sur d’immenses écrans avec des enregistrements et montages des sons réalisés préalablement.  Des étudiants de l’INA vont donc interpréter des vieilleries de ces dernières décennies. Des extraits de ce spectacle ont été présentés aux habitués du CWB hier jeudi 2 juin 2011.
Des vedettes en herbe, pétries en herbe ont merveilleusement interprété Nairobi, Malu, Mbonge..
On reverra les vedettes en herbe d’hier jeudi au CWB le 24 juin 2011..

    Jean- Pierre Nkutu

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*