Covid 19 : vingt tonnes des désinfectants offertes gratuitement aux Kinois

0
109

Observé en Chine en décembre dernier sous forme d’une épidémie, le Coronavirus s’est rapidement propagé à travers le monde et s’est transformé ainsi en pandémie et a atteint la République Démocratique du Congo. Des gestes barrières sont conseillés pour se protéger : se laver régulièrement les mains à l’aide du savon antibactérien; se désinfecter à l’aide du gel hydro alcoolique; éviter  de saluer  avec la main.

            Conscient du danger qui guette la population avec déjà une cinquantaine cas enregistrés à Kinshasa, un appel à la solidarité nationale a été lancé par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. C’est dans ce cadre qu’un lot gratuit de vingt tonnes de désinfectants constitués des savons antibactérien, du gel hydro alcoolique, des sceaux, bassins  a été remis le jeudi et vendredi, par Angel Cosmetics et Palmco, à l’hôtel de ville de Kinshasa, aux marché central de Kinshasa, de l’UPN, Selembao, Gambela, Zigida,Matete, Liberté ainsi qu’à la Radiotélévision Nationale.

            Coordonnateur de l’Ong «Toile d’araignée», Jerôme Sekana a martelé que ces produits ne sont pas destinés à la vente. Ils doivent être distribués gratuitement à tous les travailleurs, pour ce qui est des entreprises ciblées, vendeurs et vendeuses des vivres dans les marchés de la capitale. Une manière d’empêcher toute contamination et mettre fin à cette pandémie mortelle. Une autre précision de taille faite par le coordonnateur de «Toile d’araignée» est qu’au niveau des fabricants, les produits n’ont pas subi une hausse. Fabriqués localement avec une main- d’œuvre congolaise, aucune raison ne justifie la spéculation des prix sur le marché. D’où sa recommandation faite au gouverneur Gentiny Gobila d’instruire ses services de veiller à la conformité des prix sur le marché.

            Pour éviter le Coronavirus, chaque personne doit rester chez soi et éviter plusieurs contacts sauf en cas de nécessité. Il faut également se laver régulièrement les mains vu que l’homme reste le  vecteur principal de ce microbe. Si les grandes nations se sont levées pour sensibiliser, pourquoi pas la République Démocratique du Congo? a dit le gouverneur de la ville de Kinshasa à la réception des produits.

            Avec les cas déjà enregistrés, s’il n’y a pas mobilisation en ce moment, la ville de Kinshasa en particulier et la RDC en général connaîtront la situation dramatique observée ailleurs.

            Aux administrateurs des marchés, Gentiny Gobila a demandé le strict respect des mesures prises. Seuls les vendeurs des produits vivriers sont autorisés d’exercer. L’objectif poursuivi à travers cette mesure est de limiter le nombre des personnes et respecter la distanciation sociale au sein des marchés.Yves Kadima

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •