COVID-19: les Pays-Bas aux cotés de la RDCongo

0
152

Le Gouvernement néerlandais soutient l’appel du Secrétaire Général des Nations Unies à la solidarité internationale en axant sa contribution nationale sur la coopération multilatérale, de sorte qu’un soutien flexible et efficace puisse être obtenu face à la pandémie du COVID-19. Après avoir versé une contribution de 10 millions USD pour l’aide humanitaire à la RDC par le biais du Fonds Humanitaire des Nations Unies et du CERF (Central Emergency Response Fund), les Pays-Bas ont mis à disposition 115 millions de dollars pour lutter contre cette pandémie en RDC ainsi que dans d’autres pays en développement.

En effet, pour faire face à la pandémie de COVID-19 et à ses conséquences socio-économiques, des moyens très importants sont nécessaires pour prévenir, atténuer les souffrances et aider les populations vulnérables, y compris les réfugiés. Les Pays-Bas considèrent qu’il est important d’unir leurs forces en tant que communauté internationale pour lutter contre cette pandémie et être solidaire de l’Afrique.

La contribution néerlandaise est destinée à:

– La prévention dans les pays les plus pauvres, pour empêcher une nouvelle propagation du virus. Nous pensons ici à l’eau potable, aux toilettes, à l’hygiène, grâce à l’UNICEF et avec la collaboration médicale de l’OMS et des Ministères de la santé.

L’aide humanitaire à ceux qui sont les plus touchés.

L’aide psychosociale est un élément essentiel de l’aide d’urgence. Ce faisant, nous collaborons ensemble avec la Croix-Rouge.

– L’aide sociale et économique. Nous devons soutenir non seulement la population mais aussi les pays eux-mêmes. Le système de santé des pays pauvres sera bientôt confronté à une tâche énorme. Notre contribution est axée sur l’utilisation des mécanismes de financement existants et des structures de coordination multilatérale comme la Banque Mondiale et le FMI qui travaillent directement avec le Gouvernement sur la situation financière et le système de soins de santé.

Une partie du financement ci-dessus sera pour la RDC. Les agences multilatérales mentionnées ci-haut utiliseront le financement néerlandais pour les pays où les besoins sont les plus élevés, et en achetant, de manière centralisée pour plusieurs pays à la fois, des matériaux de protection et des médicaments. Enfin, un autre exemple de l’effort international dont bénéficiera la RDC est la contribution des Pays-Bas de 55 millions USD à la recherche internationale sur un vaccin. Tout en unissant nos efforts pour lutter contre la pandémie, nous considérons qu’il est nécessaire de poursuivre notre soutien humanitaire à la RDC et ce soutien ne sera en aucun cas affecté. Ainsi, déterminés à faire de leur mieux pour aider à lutter contre la pandémie en RDC et à atténuer ses conséquences, les Pays-Bas se tiennent aux côtés du peuple congolais à travailler ensemble afin de réaliser une reprise rapide du pays une fois que les mesures internationales et nationales seront assouplies.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •