Coupe d’Afrique des Nations : les Léopards battent le Liberia et gagnent leur billet pour l’Egypte

0
32

La mobilisation était générale pour porter les Léopards de la RDC vers la victoire dans leur face-à-face d’hier dimanche 2019 au stade des Martyrs avec le Liberia, pour le compte de la 6me et dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de football (Can), dont la phase finale est prévue au mois de juin en Egypte. Présent la veille au lieu d’internement de l’équipe nationale pour assurer l’entraineur Ibenge et ses troupes de son soutien moral, le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, moulé dans une vareuse aux couleurs du onze national, a assisté personnellement, de bout en bout, aux 90 minutes réglementaires du match.

            L’effet du douzième homme a été positif car les Léopards, en dépit de la farouche opposition de leurs adversaires, sont parvenus à trouver la faille, à la 51me minute, grâce à un but inscrit par Cédric Bakambu, d’un tir à ras de terre, après avoir réceptionné une passe de Trésor Mputu avant l’entrée de la surface de réparation et battu son défenseur direct à la course. Mais avant d’en arriver là, le suspense était total.

            En dépit de leur légère domination en première période, les Léopards n’ont pu concrétiser leur avance ni par Cédric Bakambu, bénéficiaire de deux face-à-face avec le gardien adverse, ni Bolasie, encore moins Mpoku, placés plus d’une fois en position idéale. Le public du stade des Martyrs a connu, dans le même temps, plusieurs moments de frayeur, marqués par des contre-attaques incisives des Libériens vers les perches de Matampi, qui a réalisé plusieurs arrêts décisifs pour éviter le pire.

            Le même scénario s’est reproduit en seconde période, Mpoku touchant la barre face au gardien libérien peu avant le but libérateur de Bakambu. De leur côté, les joueurs libériens sont restés menaçants jusqu’au bout, passant plusieurs fois à côté d’une égalisation qui aurait signé l’arrêt de mort des Léopards et provoqué le deuil national pour tout un peuple.

            Le dernier coup de sifflet a soulagé tout le monde, à commencer par le Président de la République, qui a quitté la tribune d’honneur sous les ovations de la foule, suivi de son directeur de cabinet, Vital Kamerhe, lui aussi portant un maillot aux couleurs nationales. Le Chef de l’Etat s’est même permis de serrer des dizaines de mains sur son passage.

            La RDC termine ainsi le tournoi qualificatif en seconde position, avec 9 points, après le Zimbabwe (11 points), vainqueur du Congo/Brazzaville par 2-0 hier à Harare, qui boucle la boucle à la dernière place avec 5 points.

Les U-23 qualifiés aussi

            Les Léopards de moins de 23 ans ont réussi, eux aussi, à se qualifier pour le 3me tour de leur catégorie d’âge. Battus 0-1 hier à Rabat, ils ont préservé leur acquis du match aller (2-0), à Kinshasa.                          Kimp

  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •