Contentieux électorale à Lukunga : Malumba Kapinga accuse le bureau de la CENI

0
59

«Ce qui se passe au niveau des législatives est inacceptable», Malumba  Kapinga Divine, candidate de l’UDPS / Tshisekedi  à la circonscription  électorale  de Lukunga,  dans la ville province de Kinshasa, a fait sien ce passage contenu dans le message des évêques sur le processus  électoral en RDC  pour dénoncer la tricherie planifiée  par le bureau de la commission nationale électorale indépendante dans sa circonscription électorale.
Au cours d’un point de presse tenu dans sa résidence à Mont Ngafula, Malumba  Kapinga a révélé que  la plupart des procès-verbaux ne correspondent pas aux procès-verbaux de dépouillement des résultats tel qu’affichés devant les bureaux de vote.

Elle a indiqué que la commune de Mont Ngafula avait 501 bureaux dont moins de 200 ont été considérées par la CENI.
Pour cette candidate « numéro 1267 », sur 2.593 renseignés par la cartographie, la CENI n’avait reçu que 1810 bureaux. Cette institution d’appui à la démocratie chargée d’organiser les élections a déclaré 783 PV  de dépouillement perdus tandis que 895 PV ont pris une destination inconnue   a-t-elle souligné, avant de déduire que  la CENI n’a compilé  que 32,29% des bureaux de vote dans la circonscription électorale de Lukunga. Malumba a martelé que ses témoins étaient en possession seulement des résultats  de dépouillement de 915 bureaux.

Tout en remerciant sa base qui l’avait massivement élue, cette combattante de l’UDPS  a appelé la population à ne pas céder au pessimisme, étant donné que l’histoire des Nations a démontré que la fraude, la tricherie, la corruption ne pourront  jamais vaincre la vérité.
Convaincu que sa victoire a été volée par le hold up électoral organisé par le bureau de la CENI pour affaiblir son parti qui représente selon elle, les aspirations légitimes du peuple congolais, cette dame de fer a promis de poursuivre la lutte aux côtés de son leader, Tshisekedi   pour le l’avènement d’un Etat de droit, qui passe inéluctablement par la vérité des urnes.

ERIC WEMBA

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*