Consultations : la «Presse légendaire» honorée par Fatshi

0
324

Polydor Fortunat Muboyayi Mubanga, Éditeur du Journal «Le Phare», Modeste Mutinga Mutuishayi, Éditeur du Journal « Le Potentiel «, Stéphane Kitutu Oleantwa, président honoraire de l’UNPC et l’un des pionniers des journalistes de la radio télévision nationale, Bondo Nsama, Éditeur du Journal « Salongo» – considérés comme des personnalités faisant partie des légendes de la presse de la République Démocratique du Congo – ont été reçus hier par le Président de la République dans le cadre de ses consultations.

            Au sortir de l’audience avec Félix Antoine Tshisekedi, Stéphane Kitutu Oleantwa, choisi par ses pairs comme  porte-parole, a d’abord exprimé toute sa gratitude au Président pour avoir daigné recueillir leur avis.

            Puis, il a tenu à rappeler que la presse congolaise a toujours joué un rôle prépondérant dans la recherche des voies et moyens pour l’harmonisation de la vie politique, depuis l’aube de l’indépendance nationale. A toutes les étapes de l’évolution politique du pays, elle n’a été absente à aucun rendez-vous.

            «Aujourd’hui, le Président de la République a bien voulu demander à ceux qu’ils ont appelé ici à la présidence «la Presse légendaire», quels étaient ses avis, ses considérations, sa vision sur tous les projets qu’il a (Président) exprimé lors de son discours du 23 octobre 2020. Des interrogations du Chef de l’État en vue de se faire une idée de ce que pense l’opinion à travers la presse nationale.

« Mes confrères et moi avons exprimé au Président de la République ce que nous pensions», a déclaré Stéphane Kitutu Oleantwa, en précisant leur mémorandum cela reste réservé à lui-même.

            A la préoccupation des journalistes de savoir si la «presse légendaire» n’a pas fait des propositions au Président en vue de l’amélioration de notre environnement, le porte-parole a répondu par un questionnement : «Est-ce que vous pensez que ceux qui ont passé toute leur vie dans la presse peuvent voir le Chef de l’État sans solliciter de lui des possibilités nouvelles?»

            Enfin, les quatre personnalités ont saisi l’occasion pour demander au Président de la République de transmettre à son épouse, faite présidente d’honneur de l’UNPC à l’issue du dernier congrès tenu à Muanda, leurs condoléances pour le décès du président en exercice de l’UNPC.

Dom

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •