communique du PRESIDENT DE LA LIGUE CES JEUNES

0
58

Chers combattantes et Combattants,

         La Ligue des Jeunes de l’UDPS a appris par les médias que l’honorable Présidente de l’Assemblée Nationale aurait sollicité auprès de Son Excellence Mr le Premier Ministre une augmentation des émoluments des députés en cette période de crise.

         La Ligue des Jeunes est amèrement déçue mais non surprise de constater cette prise de position qui a caractérisé une époque.

         Etant une affaire qui concerne la Nation entière, la Ligue voudrait comprendre l’urgence de cette demande en cette période où l’Etat fait face à des difficultés financières l’empêchant d’honorer ses engagements budgétaires.

         La Ligue aurait été heureuse de voir cette démarche amorcée pour l’intérêt des Médecins et Infirmiers qui luttent contre cette pandémie au péril de leur vie, l’intérêt des Policiers et Militaires se battant pour notre sécurité et intégrité territoriale, l’intérêt des Enseignants qui se brisent afin de favoriser l’éclosion d’une génération instruite suivant les valeurs civiques et républicaines, etc.

         Mais hélas! que des mots, encore des mots et rien pour le Peuple Souverain.

         La Ligue rappelle aux honorables députés que le Souverain Primaire, le Peuple, a désormais les yeux tournés vers les finances, ses finances. Il demandera des comptes à tous ceux qui en ont abusé pour ne rien produire en sa faveur, sI ce n’est générer des crises.

         La Ligue des Jeunes de l’UDPS, demande à Son Excellence Mr le Vice-Ministre, Ministre du Budget, de tenir compte de cette réalité: nos représentants, les 500, nous représentent pour légiférer et non pour saigner notre argent. Prière donc donner un avis non favorable à la demande de Son Excellence Mr le Premier Ministre.

Fait à Kinshasa, le 12 juin 2020

Dr Emmanuel NGOY DIOKO

Président a.i. de la Ligue des Jeunes

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •