Communiqué du Dr Denis Mukwege suite à la mise en examen de Monsieur Roger Lumbala

0
96

Nous saluons l’engagement du parquet national antiterroriste de Paris pour avoir initié cette première mise en examen prononcée dans le cadre d’une procédure judiciaire ouverte sur base du Rapport Mapping de l’ONUconcernant les violations les plus graves des droits homme et du Droitinternational humanitaire commises en République Démocratique du Congo entre 1993 et 2003.

         L’arrestation et la mise en examen de Mr Roger Lumbala à Paris est un pas important pour la justice internationale et la lutte contre l’impunité dont de nombreux auteurs présumés congolais et étrangers continuent de bénéficier.

         L’impunité constitue l’une des causes principales de la perpétuation des massacres sur le territoire congolais, dont le plus récent date de ce 1er janvier 2021 où 16 personnes ont été sauvagement tuées à Béni.

         Gageons que d’autres Etats européens diligenteront aussi des procédures

sur base de la compétence universelle pour des faits documentés dans le rapport Mapping et soutiendront en parallèle l’Etat congolais à initier un processus de justice transitionnelle pour garantir aux victimes leurs droits à la justice, à la vérité, à des réparations et des garanties de non-répétition.

         Sans justice, nous n’aurons pas la paix en République Démocratique du

Congo.

Fait à Bukavu, le 05 janvier 2021

Dr Denis Mukwege

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •