COMMUNIQUE CONJOINT A L’OCCASION DE LA VISITE DE TRAVAIL DU PRESIDENT SUD-AFRICAIN EN RD CONGO

0
164

1. Son Excellence Monsieur Joseph KABILA KABANGE, Président de la République Démocratique du Congo a reçu Son Excellence Monsieur Cyril RAMAPHOSA, Président de la République d’Afrique du Sud et Président en exercice de la SADC en visite de travail, ce vendredi 10 août 2018 à Kinshasa.
2. Cette visite est inscrite autant dans le cadre des consultations régulières
du Président en exercice de la SADC auprès des Etats membres de cette
Organisation sous régionale, que dans le contexte des rapports
bilatéraux entre la République Démocratique du Congo et la République
Sud-africaine.
3. Au cours de la présente visite de travail de Kinshasa, les deux
Chefs d’Etat ont échangé principalement sur trois points, à savoir :
l’évolution de la situation politique, électorale et sécuritaire en
RDC ainsi que le renforcement des relations entre les deux pays et les
questions d’intérêt régional.
4. Les deux Chefs d’Etat ont constaté que la situation sécuritaire est
calme à travers toute l’étendue du territoire national congolais et
ont pris note des progrès importants accomplis dans le processus
électoral en cours en République Démocratique du Congo, au regard des
engagements pris conformément au calendrier électoral publié le 5
novembre 2017 par la Commission Electorale Nationale Indépendante
(CENI) et prévoyant l’organisation des élections présidentielle,
législatives nationales et provinciales à la fin de cette année.
5. Les deux Chefs d’Etat ont entre autres salué la poursuite du
financement du processus électoral par le Gouvernement congolais qui
vient de clôturer l’étape du dépôt des candidatures aux élections
législatives nationales et présidentielle et ce, en respect des règles
constitutionnelles et des lois nationales de la République
Démocratique du Congo.
6. Les deux Chefs d’Etat ont salué l’excellence de la coopération
entre la République Démocratique du Congo et la République d’Afrique
du Sud, notamment dans les domaines énergétique, militaire et
commercial.
7. Les deux Chefs d’Etat ont pris note de la suppression réciproque des
visas par les Gouvernements congolais et sud-africain pour les
détenteurs des passeports diplomatiques et de service des deux pays.
Ils ont par ailleurs réaffirmé le principe de la tenue, à bref délai,
à Kinshasa, du 11ème Sommet ordinaire de la Grande Commission Mixte
entre la République Démocratique du Congo et la République d’Afrique
du Sud.
8. Les deux Chefs d’Etat ont pris note des avancées positives dans les
négociations en vue de la finalisation du projet Grand Inga.
9. Son Excellence Monsieur Joseph KABILA KABANGE a profité de
l’occasion pour féliciter Son Homologue, Son Excellence Monsieur Cyril
RAMAPHOSA, pour l’élection de l’Afrique du Sud comme membre non
Permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour l’exercice
2019-2020.
10.Les deux Chefs d’Etat ont souligné l’importance de la paix et de la
stabilité de la Région, facteurs propices au développement intégral
des Etats et à l’épanouissement des peuples respectifs.
11.Les deux Chefs d’Etat ont salué les recommandations du Sommet des
BRICS, tenu à Johannesburg en Afrique du Sud le 25 juillet 2018, et au
cours duquel des échanges fructueux intéressant la vie économique des
Etats membres de la SADC ont eu lieu. Les deux Chefs d’Etat ont, à ce
sujet, réaffirmé leur position commune sur la
nécessité de promouvoir le multilatéralisme et la coopération sud-sud.
12. Au terme de cette visite de travail, Son Excellence Monsieur Cyril
RAMAPHOSA, Président de la République d’Afrique du Sud et Président en
exercice de la SADC, a exprimé à Son Homologue Congolais, Son
Excellence Monsieur Joseph KABILA KABANGE, au peuple et au
Gouvernement de la République Démocratique du Congo, sa sincère
appréciation et sa gratitude pour l’accueil combien chaleureux, amical
et fraternel ainsi que l’hospitalité dont lui et la délégation qui
l’accompagne ont été l’objet.
13.Les deux Chefs d’Etat ont convenu de se rencontrer très
prochainement, à une date et un lieu qui seront déterminés de commun
accord par voie diplomatique.

Fait à Kinshasa, le 10 août 2018

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •