Commune de Matete : six quartiers dans le noir

0
561

C’est depuis deux mois que les quartiers Anunga, Mongo, Bateke et Kunda, dans la commune de Matete sont dans un noir infernal, faute de courant. Une situation occasionnée par la destination inconnue donnée au transformateur hérité de nos colons belges d’une capacité de 1600 Kva. Il a été donné d’apprendre que le « transfo », vieux de l’époque coloniale, avait connu une avarie pour donner lieu à son démontage pour une réparation. Retourné dans sa « cage », le matériel est retombé en panne. Cette fois-ci selon un résidant, le transformateur n’est toujours pas retourné. D’où les inquiétudes des habitants qui anticipent sur un « détournement » d’un bien commun. Des sources racontent que face à la pression de la population, une solution, boudée par les bénéficiaires, aurait été envisagée. Celle de remplacer l’ancien engin par deux transformateurs, l’un pourvu d’une capacité de 1000 Kva et l’autre de 600.

            L’obscurité créée a donné lieu à des actes d’extorsions, attribués à des hommes armés, signalés dans les quartiers à la nuit tombée.

            « Nous demandons aux responsables de la Snel de faire diligence pour rétablir le courant », plaide Mamba, fer à repasser à braiser en main. C’est le même cri lancé, par une vendeuse de pain, lassée par des promesses  de rétablissement de la situation  jamais réalisées. « Des bandits à main armée ont fait irruption dans une maison au quartier Mongo où ils ont tout pris, appareils électroménagers, habits, argent… avant de tirer des coups de feu en l’air pour semer la panique », a révélé l’un des doyens du quartier. « Si dans quelques jours, nous n’avons pas de courant, ce serait insécurisant pour l’ensemble des habitants de ces quartiers », a-t-il conclu.     

D-I.K

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*