Commune de Masina : l’AGB installe une clinique avec la bioélectricité comme base de traitement

0
86

«La Clinique Biomédicale (CBM) va expérimenter, en terre congolaise, la médecine occidentale moderne, principalement basée sur l’appareillage pour le diagnostic et le traitement curatif des malades, en excluant l’utilisation des réactifs et des produits pharmaceutiques, généralement onéreux, et, pourquoi pas, toxiques ». Cette précision a été fournie le samedi, 21 décembre 2013, dans la commune de Masina, par Florent Mulumba, député national et responsable d’une ASBL nommée « Action Genèse 1,28 Buloba (AGB) » basée au Kasaï Oriental. C’était à l’occasion du lancement de sa Clinique Biomédicale (CBM) installée dans cette municipalité. Selon lui, son organisation a pour ambition d’apporter sa contribution au développement de l’homme et tout homme ; et s’inscrit donc dans la promotion de l’agriculture, des infrastructures sociales de base et dans la santé. Au Kasaï Oriental, l’AGB s’est déjà fait remarquer par l’érection d’un hôpital, d’une morgue, d’une école et d’un ferme agropastorale.

 Pour le Dr Papy Mazamba, directeur de la CBM, ceci est une nouvelle expérience en RDC, laquelle a déjà connu un essor ailleurs, dans la mesure où cette médecine, fondée sur des découvertes de la physique quantique expérimentée dans d’autres pays, a connu des résultats probants sur la santé humaine, notamment l’allégement instantané de toutes les formes de douleurs et le traitement des symptômes ou pathologies prétendus incurables comme l’épilepsie, le cancer, l’éléphantiasis ou la paralysie. Ces appareils constituent pour lui, une innovation de pointe de la médecine conventionnelle en utilisant la bioélectricité comme base théorique. Ils donnent en une minute le bilan de santé de la personne examinée et proposent des conseils de prévention et le traitement conséquent sur les machines

Pour terminer, Florent Mulumba a expliqué l’installation de sa CBM à Masina par le souci de rester en contact avec cette grande commune populaire de la capitale, vision qui reste conforme, a-t-il noté, aux objectifs de l’ASBL ‘AGB’. Il a invité les autorités administratives et sanitaires de la commune à assurer à cette initiative, la sécurité et l’accompagnement nécessaires à son épanouissement.

SAKAZ

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*