Centenaire de la paroisse de Muanda : Ntahwa et Maroy unis pour le progrès du Sud-Kivu

0
150

Les festivités du centenaire de la paroisse catholique de Muanda, à Katana, en territoire de Kabare, dans la province du Sud-Kivu, ont permis la formation d’un duo pastoral inédit. En effet, Jean-Baptiste Ntahwa Kuderhwa, ministre du Budget, auréolé de son autre casquette, celle d’Archevêque de l’Eglise Mont-Carmel, invité de l’archevêque de Bukavu, Mgr Maroy, a apporté aux populations de cette province le message de l’espoir. Accueilli à son arrivée par l’autorité provinciale, le gouverneur Marcellin Cishambo ainsi que des militants de son parti, le Palu, il a commencé par prendre part à la célébration eucharistique marquant les cent ans de paroisse de Muanda avant de se lancer dans un marathon dont les principales étapes ont été la visite du Petit Séminaire de Mugeri (son ancienne école de formation), de l’hôpital Fomulac-Katana ainsi que de plusieurs formations médicales et écoles de Kabare et Walungu.

            Durant sa courte ronde de 3 jours, il s’est mis à l’écoute des gestionnaires du secteur de la santé, l’un des 5 chantiers de la République, recueilli leurs doléances et promis de les transmettre à qui de droit en vue des solutions que requièrent les besoins en prise en charge médicale.  Il est intervenu, aussi, à sa manière, à travers de petits dons en nature et en espèces, à la résolution des problèmes qui nécessitaient des réponses urgentes. Improvisant de petites harangues à l’intention des filles et fils du Sud-Kivu, toutes tendances politiques et religieuses confondues, il les a exhorté à l’unité, à l’amour du travail et de la patrie, gage du développement durable de leur contrée et, partant, de l’ensemble du pays.

Le ministre du Budget, qui était accompagné partout de l’Archevêque de Bukavu, Mgr Maroy, s’est engagé, avec l’appui de ce dernier, à ne ménager aucun effort pour mener des actions sociales d’envergure dans le secteur du social en général et de la santé en particulier.

            Aujourd’hui encore, plusieurs jours après le passage du Ministre-Evêque Jean-Baptiste Ntahwa, le Sud-Kivu profond continue de commenter son passage, en synergie avec Mgr Maroy, comme une bénédiction divine et un signal fort de la détermination des deux pasteurs à booster le progrès social et économique dans cette province.

                                   Kimp

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*