La CENI signe un contrat de collaboration avec la SADC

0
441

 

Ceni_1 (1)Au terme du séjour de la délégation du comité exécutif du Forum des Commissions Electorales des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Australe (SADC) à Kinshasa, venue s’imprégner de la situation du processus électoral en République Démocratique du Congo, le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante, Corneille Nangaa Yobeluo, a signé un contrat de collaboration avec Mahapela Lhohila, responsable de la Commission Electorale du Royaume de Lesotho, dans la soirée de jeudi 21 avril 2016, au siège de la Ceni.

 Dans son adresse, Corneille Nangaa a indiqué qu’il était content que son institution travaille en étroite collaboration avec les autres pays membres du Forum. Ce nouveau contrat devait favoriser le bon fonctionnement de la CENI, les échanges techniques capables de booster le processus électoral congolais.

Quant au Juge Mahapela Lhohila, il a salué le fonctionnement de la CENI. Il a, ainsi martelé, que les défis auxquels la CENI doit faire face sont énormes. Pour ce faire, il a rappelé que son organisation ne travaille que pour le bonheur des pays membres de son organisation, au travers les financements dont dispose l’ONG Open Society Initiative for Southern Africa (OSISA).

Il sied de noter que la délégation du Comité Exécutif du Forum des Commissions Electorales des Pays Membres de la SADC a, durant son séjour, échangé avec la CENI sur les questions pertinentes liées à l’organisation des élections, difficultés et défis à relever au cours du processus électoral.

Spécificité du contrat

Dans ledit contrat, il est mentionné que la CENI/RDC est appelée à participer tant à la réunion du Comité Exécutif en juin 2016 qu’à la 18ème Assemblée Générale Annuelle du mois d’Aout 2016.

La CENI/RDC s’est engagée à abriter la 19ème Conférence Annuelle des Commissions Electorales de la SADC qui se tiendra en 2017.

Quant au fonctionnement de cette organisation régionale, il  a été relevé les défis de mobilisation des fonds et d’intensification de contacts permanents entre le président de la CENI et le secrétariat exécutif du forum.

Il a été recommandé à la CENI/RDC de présenter une requête pour l’organisation d’une conférence sur la gestion des risques électoraux en République Démocratique du Congo.

La CENI/RDC a, pour sa part, exprimé le besoin de l’expertise du Forum de la SADC sur la transmission rapide et sécurisée des résultats électoraux  ainsi que plusieurs autres domaines de gestion des élections,  etc.

  Dorcas NSOMUE

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •