CENI : premiers tests concluants des kits d’enrôlement des électeurs

0
375

 

Ceni_1 (1)Dans le cadre des préparatifs de la révision du fichier électoral tant souhaitée par la classe politique et la société civile, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a procédé hier lundi 9 mai 2016, à l’Université pédagogique nationale (UPN), au lancement officiel du test pilote des kits d’enrôlement et des groupes électrogènes.

Selon le rapporteur de la Ceni, Jean-Pierre Kalamba, cette opération consiste à vérifier si le matériel à commander sera en mesure de donner de bons résultats lors de l’opération de révision du fichier électoral. En clair, la Ceni va examiner les performances de ce matériel et voir s’il est susceptible de produire au finish, des cartes d’électeurs biométriques sécurisées et infalsifiables.

            Par ailleurs, il a souligné qu’il ne s’agit pas encore du début de l’opération de révision du fichier électoral, mais d’une simulation d’enrôlement des électeurs.

            Ainsi, les soumissionnaires présélectionnés après examen des offres de fourniture du matériel, vont l’utiliser pour enregistrer chacune 500 requérants et produire des spécimens des cartes d’électeurs. Cet exercice  se fait en présence d’experts chargés d’évaluer la performance de ce matériel, a-t-il soutenu.

            En ce qui concerne les deux sites choisis pour ce test pilote, UPN et Gombe-Matadi à Mbanza-Ngungu, le rapporteur de la Ceni a fait savoir qu’il est important d’effectuer cette opération en milieu rural et urbain, d’autant plus que les difficultés logistiques sont différentes.

            Aux dires de ce haut cadre de la centrale électorale, Gombe-Matadi est une côté qui ne présente pas les mêmes conditions d’accessibilité et les mêmes facilités par rapport à ce qui s’observe en milieu urbain.

            Dans ce même ordre d’idées, Corneille Nangaa, président de la CENI, s’est dit satisfait de constater que son institution est en train de cheminer vers l’organisation de la révision du fichier électoral.

Il a indiqué que ce matériel servant à produire de nouvelles cartes biométriques présente plusieurs avantages (rapidité, facilité, fiabilité et sécurité), au regard de l’évolution de la technologie.

            C’est dans ce cadre qu’il a appelé les animateurs de la société civile à mobiliser la population à participer massivement à l’opération du test pilote des Kits d’enrôlement.

            En définitive, Corneille Nangaa a lancé un appel au personnel et aux étudiants de l’UPN, ainsi qu’aux habitants dudit quartier à prendre part à cette opération.

            Il sied de noter que la CENI a levé l’option de commencer les opérations électorales du cycle en cours par la révision du fichier électoral, conformément aux recommandations des missions nationales et internationales d’observation et du rapport d’audit externe du fichier électoral réalisé par l’Organisation Internationale de la Francophonie(OIF).

            Cette révision permettra d’intégrer dans le fichier, les nouveaux majeurs, les Congolais de l’étranger, d’extraire les électeurs décédés et de rendre caduques les cartes d’électeurs produites frauduleusement avec les kits volés. Elle permettra, en outre, de doter les électeurs congolais d’une nouvelle carte sécurisée et adaptée à l’actuelle configuration administrative de 26 provinces de la RDC.

Perside Diawaku

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •