La CENCO hier à Limete

0
273
cenco-1132x670-1La phase préliminaire des obsèques du président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, Etienne Tshisekedi, a été lancée officiellement par le Secrétaire général Jean-Marc Kabund-a-Kabund le samedi 11 février 2017 au siège du parti, sur la 10me Rue, dans la commune de Limete.
A cette occasion, un registre de condoléances a été ouvert et un programme de recueillement, assorti de veillées en prières, établi. La journée d’hier mardi 14 février 2017 a été marquée par la visite d’une délégation de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), conduite par son vice-président, Mgr Fridolin Ambongo, accompagné de l’évêque de Kisantu et de l’abbé Nshole, porte-parole.
Mgr Fridolin Ambongo a été le premier à signer dans le registre des condoléances, en tant que  chef de la délégation.
            Il a, dans son message consigné dans le registre des condoléances, salué le combat mené par le Sphinx de Limete pendant plus de quatre décennies en vue de l’avènement de la démocratie et d’un Etat de droit en République Démocratique du Congo.
            Aussitôt après Mgr Fridolin Ambongo, les autres membres de la délégation ont également signé le registre des condoléances.
            Il convient de signaler que la délégation de la CENCO était accueillie par le Secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund-a-Kabund, en présence de plusieurs hauts cadres du parti, notamment Bruno Tshibala, Peter Kazadi, Augustin Kabuya …
            Face à la presse, le porte-parole de la CENCO, l’abbé Nshole, a  déclaré que « la bonne manière d’honorer l’illustre disparu est de mettre en application l’accord du 31 décembre 2016 pour résoudre la crise politique qui menace la stabilité  de la RDC ».
            Il a réaffirmé la ferme volonté et la détermination de la CENCO de faire aboutir l’Accord dit de la Saint Sylvestre.
            Peu avant de quitter le siège de l’UDPS, Mgr Ambongo et sa suite étaient assiégés par de nombreux combattants de ce parti, qui réclamaient l’application urgente de l’Accord du 31 décembre, considéré comme le testament politique légué par Etienne Tshisekedi à l’ensemble de la Nation congolaise.  
            Dans la foulée, ils ont remis un mémorandum, en mains propres, à Mgr Fridolin Ambongo, le chef de la délégation de la CENCO à Limete. Celui-ci a promis de le transmettre au président de cette structure de l’Eglise catholique en RDC, Mgr  Marcel Utembi.
ERIC WEMBA
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •