Ce lundi 04 octobre 2021 : Tony Mwaba lance la rentrée scolaire à partir de Mbuji-Mayi

0
74

Aujourd’hui 04 octobre 2021, Tony Mwaba Kazadi, ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) lance la rentrée scolaire 2021-2922 à partir de la ville diamantifère de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental. En prélude à cet événement de portée nationale, il séjourne dans cette ville depuis le vendredi 01 octobre 2021. Il en a profité pour tenir plusieurs séances de travail avec les responsables provinciaux de ce sous-secteur de l’Education dans cette province, notamment avec le Comité provincial de l’Education élargi aux partenaires éducatifs (société civile, coordinateurs des écoles conventionnées, députés provinciaux et nationaux ainsi qu’un sénateur élu de la province).

         Ces séances de travail avaient pour objectif de lui permettre d’établir un état des lieux détaillé du secteur de l’Education dans la province du Kasaï Oriental. Prenant la parole à cette occasion, la directrice de la province éducationnelle du Kasaï-Oriental 1 a brossé la situation complète qui sévit dans sa province. Autant des défis à relever dont le vieillissement du personnel enseignants, l’existence des nouvelles unités, le manque de mobilité pour les responsables provinciaux ou encore le manque des matériels pédagogiques ou administratifs adéquats pour travailler.

         Elle n’a pas oublié de relever également le manque de frais de fonctionnement pour certaines écoles ; l’ingérence des politiques dans le sous-secteur de l’EPST au niveau de la province ; la non-exécution par le gouvernement provincial du budget voté par l’Assemblée provincial pour le compte du sous-secteur de l’EPST, le manque de laboratoires, bibliothèques et ateliers modernes dans toute la province du Kasaî-Oriental.

Installations de la MESP et lancement de l’opération « Pas une classe sans bancs »

         Par la suite, la parole a été accordée aux syndicalistes, aux coordonnateurs des écoles conventionnées ainsi qu’aux partenaires éducatifs présents dans la salle. Tous ont garanti de l’effectivité de la rentrée scolaire pour ce 04 octobre 2021, tout en épinglant les difficultés qu’ils rencontrent dans leur fonctionnement au quotidien. Parmi les revendications formulées devant l’autorité de tutelle figurent aussi la suppression des zones salariales, la mécanisation des bureaux gestionnaires nouvellement créés, etc.

Enfin, certaines pistes de solution ont aussi été suggérées à l’autorité, parmi lesquelles figurent notamment la construction des infrastructures scolaires et l’octroi des moyens de déplacement aux directeurs provinciaux de l’EPST (proved) et inspecteurs principaux provinciaux (IPP), directeurs provinciaux de Secope (DIPROSEC) voire aux bureaux gestionnaires.

         Il convient de souligner que le ministre de l’EPST compte profiter de son séjour dans cette province pour y lancer l’opération « Pas une classe sans bancs » et installer aussi la Mutuelle de Santé des Enseignants du Secteur Public de l’EPST (MESP).

SAKAZ

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •