Canada : Congolais et Rwandais ont marché

0
63

La communauté Congolaise de Montréal (CCM), représentée par Jean-Pierre Wafana, son vice-président et le Congrès Rwandais du Canada (CRC), représenté par son président, Émmanuel Hakizimana ont, conjointement organisé, ce mardi 28 septembre 2010 à Montréal, une importante marche tendant à soutenir le plus visiblement possible le rapport sur les droits de l’homme en République Démocratique du Congo, du Haut-commissaire des Nations Unies sur les droits de l’homme.

            Sous une pluie battante, les Congolais de Montréal, rejoints par une délégation  congolaise en provenance de la Capitale-Nationale ainsi que les Rwandais de la diaspora vivant à Montréal  ont marché côte à côte du Centre Saint Pierre, sur  1212 rue  Panet  en suivant le Boulevard René Levesque jusqu’au bureau du Consulat général des États-Unis,  1155, rue Saint Alexandre, où un mémo a été  déposé à l’entrée principale gardée par un personnel imperturbable devant le bruit sourd causé par les manifestants.

            Étalé sur 562 pages, le volumineux rapport retrace et dénonce les différentes atrocités, les bouleversantes  tueries ainsi que  d’autres barbaries dont le viol, commises sur le territoire de la République Démocratique du Congo par l’armée rwandaise entre mars 1993 et juin 2003 sous l’instigation du président rwandais, Paul Kagame.

            Parmi les slogans scandés tout au long de l’itinéraire emprunté par les marcheurs de la justice dont le nombre ne pouvait dépasser 150 personnes, on pouvait entendre des slogans comme : « Kagame assassin», «ONU corrompue».

            Avant le lancement de la marche qui avait débuté à 11heures et pris fin à  12h48, les organisateurs avaient tenu d’abord une conférence de presse en la salle 200 du 2è étage du Centre Saint-Pierre sur Panet 1212.

3 orateurs dont Jean-Pierre Wafana et Émmanuel Hakizimana ont planché sur la situation qui prévaut en RDC.

            Dans son intervention Wafana a exigé la création d’un tribunal pénal international pour la RDC, tandis que Hakizimana a  déclaré : « Le rapport du Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme doit être publié dans son intégralité.»

            À noter que la publication officielle du rapport du Haut-commissaire des Nations Unies sur les violations des droits de l’homme perpétrées en RDC par l’armée rwandaise est attendue ce vendredi premier octobre 2010.

Maurice-Blondel BOKOKO ELOLO

(Correspondance particulière)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*