Campagne sur le civisme fiscal : des avancées prometteuses

0
50

Le vice-ministre des Finances, Joas Mbitso Ngedza, s’est entretenu le  jeudi 20 mai 2010  dans son cabinet de travail avec un groupe de journalistes. Au menu : l’organisation d’une campagne nationale sur le civisme fiscal. En somme, les chevaliers de la plume et du micro  ont voulu en savoir un peu  plus sur la nécessité qu’il y a de battre campagne dans le paiement des taxes alors que Matata Ponyo et les animateurs des régies financières viennent de signer  un pacte pour le doublement des recettes.

«Nous sommes heureux de  constater   que les régies financières sont en train d’aller au-delà de ce qui leur a été demandé.  Les choses évoluent de manière graduelle. Et qu’en définitive, le pacte en question va produire des résultats probants», a indiqué Joas Mbitso.

«Mais pour activer les choses et accorder une valeur ajoutée à cet accord  , nous avons jugé bon d’initier une campagne sur le civisme fiscal dans tous les coins du pays. Le ministre Matata Ponyo a déjà établi le canevas de la campagne. Qui  va s’étaler sur plusieurs mois. Naturellement, une évaluation sera faite au terme de cette ronde interprovinciale.  Il a même proposé les provinces pour lesquelles il compte démarrer. Néanmoins, il attend le quitus de la hiérarchie», a souligné le vice-ministre des Finances..

Volontiers pédagogue, il a fait observer que certains contribuables se sentent gênés lorsqu’on leur demande de payer l’impôt.  Des gens n’ont pas encore intériorisé la culture de l’impôt.  Le ministère des Finances estime qu’il est temps de mettre en place un vaste programme de sensibilisation sur le civisme fiscal. .Et pourtant, les gens  n’ont pas que des droits mais aussi des obligations. Les citoyens doivent être informés sur l’obligation qu’ils ont de s’acquitter des  taxes et redevances dues à l’Etat», a-t-il souligné.

Les agents percepteurs ou encore  ceux commis aux services de recouvrement des recettes  doivent également être encadrés et donc bien formés. S’ils sont suffisamment outillés, ils vont travailler de manière professionnelle. Et vont donc bien canaliser les recettes.

Prié de nous donner des informations  supplémentaires sur ladite campagne, il a dit que le moment ne s’y prête pas encore.  Et au moment approprié, ils vont en parler avec force détails.                             

 Jean- Pierre Nkutu

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*