Camp Kokolo :Sama Lukonde a posé la 1ère pierre de l’Hôtel de la Défense

0
62

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a posé hier mardi, 21 septembre 2021, la première pierre du bâtiment de « l’Hôtel de la Défense » ; un édifice de cinq niveaux devant abriter tous les services du Ministère de la Défense nationale et Anciens Combattants et de son secrétariat. Le site choisi pour son érection et sur lequel la cérémonie s’est déroulée est le terrain contigu à la base logistique des FARDC, sur l’avenue du 24 novembre, dans la commune de Bandalungwa. En dehors du ministre de la Défense nationale et Anciens Combattants, Gilbert Kabanda Kurhenga, plusieurs personnalités ont assisté à cette manifestation dont Nicolas Kazadi, ministre des Finances,  Gentiny Ngobila, gouverneur de la Ville-Province de Kinshasa et Jean-Marc Châtaigner, ambassadeur de l’Union européenne en RDC qui était accompagné de plusieurs ambassadeurs des pays de l’Union européenne.

            Prenant la parole à cette occasion, le ministre de la Défense nationale, Gilbert Kabanda, a souligné que ce projet est financé à la hauteur de 5.361.293,16 euros par le Fonds européen de développement (FED) en collaboration avec le ministère des Finances de la République Démocratique du Congo. Il s’inscrit dans le cadre de la réforme des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et fait suite au constat de la vétusté des installations actuelles du ministère de la Défense nationale et Anciens Combattants. S’adressant au Premier ministre, Gilbert Kabanda l’a remercié d’avoir accepté de présider cette manifestation de lancement des travaux. Cela est un témoignage éloquent de votre volonté d’asseoir la vision du Président de la République sur l’amélioration des conditions de vie de toutes les administrations en général et dans l’administration des Forces Armées en particulier». 

Bâtiment pour l’amélioration de la gestion des ressources humaines et administratives

            Par ailleurs, le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, a souligné que la réforme du secteur de sécurité est au cœur des efforts de renforcement de l’autorité de l’Etat, la promotion de l’Etat de droit et de la démocratie en RDC. Au titre des ressources extérieures, le Programme d’appui à la réforme du secteur de sécurité dans son volet défense (PROGRESS), financé par l’Union européenne dans le cadre du 11ème Fonds européen de développement, contribue, depuis six ans déjà, à l’amélioration de la gouvernance au sein de l’Armée.

            A en croire le Ministre des Finances, le Ministère de la Défense a préféré, conformément à ses prérogatives découlant de la convention de financement, la construction et l’équipement d’un nouveau bâtiment devant abriter ses différents services. En effet, c’est depuis le 19 février 2020 qu’un contrat portant sur ces travaux a été signé avec l’entreprise qui est présentement à pied d’œuvre dans l’exécution des travaux.

            Le chef de la délégation de l’Union européenne, l’Ambassadeur Jean-Marc Châtaigner, a salué le lancement de ces travaux qui vont permettre de doter le ministère de la Défense nationale d’un gigantesque bâtiment moderne financé dans le cadre du Programme PROGRESS. Il a signalé que le bâtiment à érigé qui a coûté plus de 5 millions d’euros, va occuper une superficie de 3.400 mètres carrés répartis sur 5 niveaux. Il a expliqué qu’il contribuera à améliorer la gestion des ressources humaines et administratives, par la constitution d’une base de données, l’identification biométrique et la bancarisation.                                                SAKAZ

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •