Bureau de l’Assemblée Nationale : Patricia Nseya pour succéder à Jean-Marc Kabund

0
303

Réunie hier lundi 08 juin 2020 sous la direction de son « Autorité morale », Félix Antoine Tshisekedi, par ailleurs Chef de l’Etat, la haute direction de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social) a jeté son dévolu sur Patricia Nseya Mulela, députée nationale élue de la circonscription de Likasi, et Secrétaire Nationale en charge de la Solidarité et des Actions Humanitaires, comme candidate unique du parti pour succéder à Jean-Marc Kabund au poste de 1er vice-président de l’Assemblée Nationale. Le scrutin, rappelons-le, est fixé à ce vendredi 12 juin au Palais du Peuple, selon le calendrier communiqué à l’opinion par le Rapporteur de la chambre basse du Parlement.

         Selon des sources crédibles, l’intéressée a déposé son acte de candidature, au bureau de l’Assemblée nationale, le même lundi, après l’arbitrage de l’Autorité morale de l’UDPS, en parfaite communication avec l’exécutif du parti. Elle était accompagnée du Secrétaire général Augustin Kabuya.

          Cette désignation met fin à la fois aux spéculations autour de l’intention initiale de cette formation politique de laisser le poste vacant mais aussi des ambitions politiques qui se sont manifestée au sein du Groupe Parlementaire de l’UDPS, avec pas moins de 16 prétendants à la succession de Kabund.

La liste ayant largement circulé pendant le week-end dans les médias comme les réseaux sociaux comprenaient les candidats ci-après : 1. prof. André Mbata Mangu ; 2. Paul Tshilumbu ; 3. Léon Mubikayi ; 4. Nadine Mangabu ; 5. Freddy Tshibangu ; 6. Léon Tumba Mukendi ; 7. Rémy Massamba ; 8. Coco Mulongo ; 9. Henriette Wamu ; 10. Tony Mwaba ; 11. Etienne Bidjep ; 12. Josué Kalukuta ; 13. Freddy Musamba; 14. Patricia Nseya; 15. Augustin Mulumba Kanza et Eric Ngalula.

         Signalons que des électrons libres, au sein même de l’UDPS, avaient déjà manifesté leur intention de passer outre la consigne du parti de laisser le poste occupé, en signe de protestation contre la manière cavalière dont Jean-Marc Kabund avait été déchu de son poste, le lundi 25 mai dernier, à la suite de la pétition articulée contre lui par le député MLC Jean-Jacques Mamba, au motif qu’il aurait porté atteinte à l’honneur du bureau de l’Assemblée Nationale, pour avoir commis le péché de dénoncer le projet d’organisation d’un Congrès budgétivore à hauteur de 7 millions de dollars américains.

         Le fait qui avait révolté cadres et militants de l’UDPS ainsi que de nombreux Congolais et Congolais est que les députés FCC, majoritaires au sein de l’hémicycle avait décidé de voter une petition sujette à contestation au niveau de la Cour de Cassation, pour cause de fausses signatures et usage de faux par son auteur, Jean-Jacques Mamba, du reste toujours sous le coup de poursuites judiciaires au niveau de la Cour de Cassation. Son procès, ouvert le mercredi 27 mai, est suspendu jusqu’à la fin de la session parlementaire en cours, prévue le 15 juin 2020.

La course aux privilèges liés aux fonctions politiques étant à la mode, des députés nationaux non UDPS, sous prétexte que le poste revenait à l’opposition, attendaient en embuscade pour se porter preneurs, dans l’hypothèse de la confirmation du désistement de ce parti politique.

                                     Kimp

CURRICULUM VITAE

NSEYA MULELA Patricia

Née à Kolwezi, le 25 novembre 1978

patnsemulela@yahoo.fr,    mulela2@gmail.com 

Tél. : +243 81 735 8028 et +243 99 94 99 427

SOMMAIRE DES QUALIFICATIONS

• Députée nationale élue de la ville de Likasi dans le Haut-Katanga 2019

• Avocate au barreau près la cour d’appel de Lubumbashi depuis mars 2011

• Directeur Exécutif de la Clinique femmes et jeunes pour la bonne gouvernance

• Secrétaire générale de Women academy for africa pour l’Afrique centrale depuis juin 2013;

• Table ronde à Kinshasa avec Madame Jill Biden seconde Dame des USA juillet 2014

• Mandataire du candidat président Etienne TSHISEKEDI à la CENI lors de la présidentielle de 2011

• Capacités : planification stratégique, organisation, gestion du changement, persuasion, rédaction et communication

• Participation à plusieurs conférences et ateliers au niveau national et international

FORMATION

• Programme international de formation d’évaluation du développement, ÉNAP Québec, Canada (08 juillet 2019 au 19 juillet 2019)

• Programme international court : organisation du travail parlementaire, ÉNA, Paris, France (25 mars au 18 avril 2019)

• Stage au tribunal de paix de Likasi (mars – avril 2004)

• Stage à l’OFIDA/NEW SOGER/Lubumbashi (janvier – février 2008)

• Stage au cabinet d’avocats Maîtres Patrick Kumwimba et Benjamin Kimuni/Lubumbashi (octobre 2008 – octobre 2010)

• Emploi temporaire à la SNEL/TRS/LIKASI, Katanga, service d’approvisionnements (septembre 1999 – mars 2001)

• Licence en droit (Droit économique et social), Université de Lubumbashi (octobre 2001 – juillet 2008)

• Cycle des Humanités : Institut USTAWI/GCM/LIKASI (septembre 1991 – juillet 1999)

Diplôme d’Etat en Section Commerciale et Administrative

EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES

• Secrétaire générale de Women academy for africa, sous-région Afrique centrale. (Juin 2013 – présent)

• Directeur exécutif de  Clinique femmes et jeunes pour la bonne gouvernance (CFJBG) RDC (juin 2013 – présent)

• Avocate au barreau près la Cour d’appel de Lubumbashi au cabinet Me Wedi et Ngeleka, (mars 2011 – présent)

• Avocate au Cabinet Joseph MBUYI, Kinshasa (janvier 2014 – 2016)

• Point focal de la Marche Mondiale des Femmes pour la province du Katanga (octobre 2008 – octobre 2012)

• Employée à la SNEL/TRS/LIKASI, Katanga, Services informatique et des finances(mars 2001 – mai 2006)

EXPÉRIENCES POLITIQUES

• 2001 : Adhésion officielle à l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social), Section Panda, LIKASI

• 2005 : 2ème Vice-présidente de l’assemblée fédérale de Likasi

• 2010 : Vice-présidente du bureau provisoire et trésorière au bureau définitif du 1ercongrès de l’UDPS tenu à Kinshasa

• 2011-2019 : Secrétaire nationale adjointe au département de l’Organisation du parti ; Conseillère chargée des questions électorales au cabinet du Président du parti et Mandataire du candidat Président Étienne Tshisekedi à la CENI ; Secrétaire nationale chef de département des questions sociales

• 2019 : Députée nationale élue de Likasi dans le Haut-Katanga.

AUTRES QUALIFICATIONS

Langues parlées : Français ; Swahili ; Lingala ; Anglais élémentaire.

Informatique : Word, Excel, et Internet

CENTRE D’INTÉRET

• Œuvres caritatives ; Sport (marche, Foot- Ball, Hand Ball) ; Mouvement des jeunes femmes leaders; Mouvements des jeunes catholiques (KIRO, COJEFI); Lecture et voyages

RÉFÉRENCES

• Disponible sur demande

Je jure sur l’honneur que les renseignements ci-dessus sont sincères et exacts.

Fait à Kinshasa, le 08 juin 2020.

NSEYA MULELA Patricia

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •