Bemba – MLC : couac technique

0
294

L’heure de grands rassemblements politiques s’ouvre en RD-Congo avec l’annonce du grand meeting populaire de l’opposition projeté à la date du samedi 29 septembre 2018, à Kinshasa.  Eve Bazaiba Masudi, Secrétaire Générale du Mouvement de Libération du Congo(MLC) l’a annoncé, samedi 15 septembre 2018 au cours de la matinée politique
organisée par Valentin Gerengbo, président de l’Interfédérale, dans la commune de Kasa-Vubu. Faute de connexion, le « Chairman » ne s’est plus adressé à ses militants comme prévu.

A l’appel du président de l’Interfédérale, cadres, responsables des structures spécialisées et dirigeants des différentes associations du MLC ont répondu très nombreux à ce rendez-vous. Un véritable test pour Valentin Gerengbo afin de  jauger la capacité de mobilisation de ses cadres sans l’appui des militantes et militants. Profitant de la circonstance, Eve Bazaiba, qui revenait d’une réunion marathon avec les leaders de l’opposition, a rappelé qu’à l’unanimité, les leaders de l’opposition soutiennent les 9 points contenus dans la déclaration politique de Bruxelles (12 septembre 2018).

Elle a souligné qu’ils y travaillent sérieusement pour l’unité de
l’action, et sa mise en œuvre sera pour bientôt, surtout avec le
meeting populaire du samedi 29 septembre qui marquera le clou de
l’événement. En substance, Eve Bazaiba a réitéré le vœu de
l’opposition selon lequel, l’on ira aux élections sans la machine à
voter. On apprend des sources proches de l’opposition, que ledit
meeting sera tenu sur le boulevard triomphal comme ce fut en juillet
2016 avec le « Sphinx » de Limete, Etienne Tshisekedi wa Mulumba, au
même endroit, et dans la même circonstance politique, c’est-à-dire, à
la veille des élections. Le moment est très pathétique pour les
observateurs de la scène politique rd-congolaise. « Malgré
l’invalidation de la candidature du sénateur Jean-Pierre Bemba Gombo,
président national du MLC, on n’est pas ébranlé… », A-t-elle martelé.
Aux militantes et militants du MLC, elle leur dit de ne pas avoir
peur, car, souligne-t-elle, Bemba changera la RDC. Ce, avant d’inviter
la population congolaise à suivre en direct le verdict de la CPI qui
sera rendu sur l’affaire de subornation de témoins, le lundi 17
septembre 2018.
Soucieux de redynamiser le MLC à partir de sa base, Gerengbo a
rappelé aux cadres et différents responsables des structures
spécialisées de travailler la main dans la main comme des fourmis
surtout en cette période électorale. Tout en leur rappelant que dans
le règne animal, la « fourmi », est un animal travailleur, solidaire
et discipliné, c’est l’esprit qui incarne le Mouvement de Libération
du Congo.  Ce, en vue de leur permettre de se mettre en ordre utile de
bataille. Après avoir tenté en vain de joindre Jean-Pierre Bemba au
téléphone, il a promis qu’il ne manquera pas à relayer la
communication du président national sur ce qu’il devait dire à sa base
venue dans l’espoir de l’écouter religieusement.
Jr EKOFO

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •