Bandal Moulaert : les « wewa » en fête

0
333

motard-wewaDepuis près de deux semaines, les chauffeurs de taxi et taxi-bus exploitant la ligne Bandal Moulaert/Victoire, Gambela, Marché Central,  Gare Centrale, ISC ou Gombe/Banque…ont pris coutume de terminer leur au niveau du rond point de l’avenue de Libération (ex-24 novembre), à son croisement avec l’avenue Kasa-Vubu. Cette pratique du « demi-terrain » est en vogue depuis le lancement des travaux de reconstruction du pont situé à la hauteur de l’arrêt Fulu, qui occasionnent des embouteillages interminables sur les avenues Kasa-Vubu, Libération, Inga, Kimbondo, Saio, Makanza, etc.

Peu visibles dans le secteur avant les fortes perturbations que connaît la circulation routière dans le secteur, les motocyclistes communément appelés « wewa » ont découvert un filon intéressant pour leurs activités. Ils font actuellement la fête sur les axes Moulaert-Selembao, Moulaert- Commune, Moulaert-Tshibangu, Moulaert/Ngiri-Ngiri, Moulaert-Bumbu, Moulaert-Prison de Makala.

Pendant que les usagers du transport en commun grincent les dents à cause des frais supplémentaires que nécessitent les déplacements par moto, les « wewa » se frottent les mains.

Verdina Koimo (stg/UPN)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*