Bahati Lukwebo exprime de sérieuses inquiétudes

0
687

L’article 85 de la Constitution est clair. L’initiative de l’état d’urgence revient au Président de la République. Il a pris la précaution d’en conférer avec les présidents des deux chambres et le premier Ministre en date du 23.03.2020 .Au cours de cette réunion,  le Président a informé ses hôtes de sa décision de prendre des mesures en vue de contrer la pandémie de Coronavirus.  Il en a cité certaines sans liste limitative.

            Comment peut- on exposer les parlementaires à la contagion dans une salle où ils respirent tous le même air quelle soit la distanciation. Et le froid de la climatisation est un vecteur du virus.

Y’a-t-il vraiment urgence ?

            Le monde entier sait que le Coronavirus est un cas de force majeure extrême et qui s’impose à tous.

            Le comité de suivi du Coronavirus a-t-il donné son avis favorable à cette réunion de 608 parlementaires + une centaine d’administratifs,  hôtesses,  agents de sécurité,  journalistes etc…?

Non à ce congrès.

Bonne fête de Pâques.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •