AWEPA sensibilise sur la promotion genre au sein des administrations du parlement congolais

0
55

AWEPA-LogoLa prise de conscience de l’éthique et de la déontologie professionnelle pour valariser la femme, le renforcement des capacités de la femme au niveau national et international, l’amélioration des conditions sociales qui affectent le travail de la femme, le renforcement des capacités à tous les niveaux et  dans tous les domaines de l’administration du Parlement, l’organisation des formations des formateurs pour la prise de conscience de la femme sur ses valeurs et compétences au sein de l’administration du parlement, des capacités existantes aux postes de commandement, etc. Telles sont les recommandations formulées par les participants au séminaire d’information sur la problématique de la faible représentativité  de la femme au sein des administrations du parlement.

Ce séminaire organisé par les deux chambres du parlement avec le concours de l’Association des parlementaires Européens partenaires de l’Afrique (AWEPA), avait pour objectif de corriger les inégalités basées sur le genre observées au sein des administrations de deux chambres du parlement. C’était aussi l’occasion  de sensibiliser les fonctionnaires parlementaires sur l’importance de la prise en compte du genre au sein des administrations du parlement, susciter l’intégration de la dimension genre dans le recrutement et la gestion de la carrière des agents, élargir l’accès des femmes aux postes de responsabilité, etc.

A l’issue de ce séminaire qui s’est déroulé  pendant deux jours, à la Maison de France, à la Gombe, les agents et cadres  du parlement ont été sensibilisé sur les causes principales de la faible participation des femmes aux fonctions de prise de décisions, l’importance de la prise en compte du genre dans l’administration du parlement en vue d’un développement durable, etc.

En effet, il était question  dans ce séminaire d’inciter les femmes en général et celles des deux administrations du parlement en particulier à utiliser ses propres atouts pour  qu’il y ait développement dans l’administration du Sénat et de l’Assemblée Nationale. Pour y parvenir, il faudra éviter la peur d’affronter les obstacles, bannir l’ignorance, avoir la confiance en soi, vaincre la peur de parler en public, avoir la volonté de compétitivité, etc.

Le représentant  du Secrétaire  général  ai de l’Assemblée Nationale, Madjubole,  avant de déclarer clos ce séminaire, a remercié tous les participants pour leur disponibilité et leur participation active aux travaux. Il a assuré que les deux chambres du parlement  feront tout  pour que les résolutions qui ont abouti aux discussions puissent parvenir à ces deux bureaux dans le meilleur délais. La représentante  d’AWEPA, Gertrude, n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction sur le déroulement de cette activité.            Muriel Kadima

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*