Avenue Elengesa : Ngobila satisfait du travail réalisé

0
115

A 13 mois depuis le début des travaux de construction de l’avenue Elengesa par l’entreprise Adi-Construct, le taux de réalisation dépasse les 70 %, telle est l’estimation de l’un des ingénieurs.

            Prévus pour 18 mois d’exécution sans intempéries, sur une longueur de 6 kilomètres, 4 km sont déjà asphaltés. A cela s’ajoutent les 500 mètres de la route asphaltée de PK4 à PK5 (PK= point kilométrique) et de 325 mètres autres asphaltées de PK3 à PK4, qui donnent un total de 825 mètres de route asphaltées.  Ainsi, au pied du sommet, les caniveaux sont déjà construits de part et d’autre ainsi que les murs de soutenement de part et d’autres. 

            La visite d’inspection effectuée par le Gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka, le samedi 5 juin 2021, lui a permis de palper cette réalité avant la remise proprement-dite de l’ouvrage, à la date convenue.  Il a été suffisamment renseigné par le patron de Adi-Construct ainsi que par des ingénieurs sur les données techniques. Eventuellement, sur les 2 kilomètres de route qui sont en construction, probablement sur le timing de la remise de l’ouvrage qui n’est pas encore dévoilé. 

            A cette descente qui préfigure la fin desdits travaux, il s’est fait accompagner de quelques ministres provinciaux, de quelques élus provinciaux, des chefs des municipalités de Kalamu concernés, Kalamu, Ngiri-Ngiri, Bumbu, Makala et de Selembao. Les responsables de la coordination de Kinshasa-Bopeto, les chefs des quartiers et des rues n’étaient pas en reste.

            A cette phase d’accélération des travaux, deux ateliers ont été constitués par le staff technique de l’entreprise Adi-Construct pour relever le défi. Il s’agit de l’atelier 1 qui part de PK3 jusqu’à PK4 et le second qui couvre le PK4 à PK5.

            Des informations obtenues sur le terrain, Ils travaillent simultanément sur ces deux ateliers pour faire la jonction  au niveau secteur du petit marché de « Makala ». Au coin des avenues Zongo jusqu’à Mabeka sur Elengesa, il y a eu finissage de rechargement de la terre jaune, de la couche de base qui n’attend que la couche de roulement. Il y a lieu de signaler qu’ils ont creusé jusqu’à 3 m de profondeur pour enlever des sachets enfuient dans le sol, et cela a pris un mois. Par contre, au coin de l’avenue Mabeka, ils s’emploient également aux travaux de décapage pour préparer la plateforme de couche de fondation par des moellons, de couche de base jusqu’à la couche de roulement. Dans l’entre-temps, ils préparent les bétons de propriété pour construire des caniveaux de part et d’autre qui fait le prolongement de cette grande conduite des eaux des pluies et des ménages jusqu’au pont Ngunza. A en croire les techniciens trouvés sur place, ils seront à mesure de poser 100 mètres linéaires de bétons déjà fabriqués par jour.  Et d’ajouter que les réseaux des tuyaux de la REGIDESO souterrains leur donnent du fil à retordre tout au long des travaux et ralenti le rythme de travail.

            Dans la foulée, les habitants de Makala qui viennent de bénéficier cette première infrastructure routière, à l’avènement du pouvoir du Président Félix Antoine Tshisekedi, avec comme gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, ne jurent que par ces deux noms.Jean-René Ekofo

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •