Alex Kande face aux épineux chantiers de Mweka

0
348

KANDEA l’occasion de sa première visite officielle dans le territoire de Mweka et en marge de la messe du jubilé d’argent de l’évêque de Mweka, le gouverneur du Kasaï occidental Alex KandeMupompa a mené, jusqu’au week-end dernier, une itinérance de proximité afin de cerner les besoins réels de cette contrée située à 250 km de Kananga.  Territoire appelé à être le grenier agricole de la province, Mweka présente à ce jour un tableau sombre que le gouverneur a entrepris de repeindre.

            Dans le lot des problèmes à surmonter, l’administrateur de Mweka, Tshibut-a-Kaumbu a notamment cité : le manque d’eau potable et de l’électricité, la non opérationnalisation du tribunal de paix due au manque d’infrastructures, la bancarisation qui fait des victimes à Mweka à la suite de l’absence de Sofibanque qui a en charge la paie des agents et fonctionnaires du territoire, la distribution sélective des tracteurs agricoles qui servent au transport des briques et non à la culture des champs. Le tout est couronné par le grave conflit de pouvoir coutumier né de la longue absence du grand chef coutumier NymiLukengu à la suite de sa maladie. L’administrateur de territoire a aussi épinglé la reconnaissance de 25 groupements de fait que revendique une importante frange de la population.

            En guise de réponse, le gouverneur Kande a d’abord transmis à la population de Mweka les salutations du président de la République, Joseph Kabila. Il a décrété immédiatement la levée des barrières anarchiques érigées par le service des impôts et la direction des recettes du Kasaï occidental. Alex Kande a ensuite exhorté la population à s’adonner à l’agriculture, tout en promettant une solution rapide de son gouvernement à la question des tracteurs, puis sensibilisé les parents pour la scolarisation des jeunes filles. Il a mis à profit la présentation des officiers supérieurs de la Pnc et des Fardc qui l’accompagnaient pour lancer un appel aux jeunes de Mweka à s’enrôler massivement dans les forces armées et la police. Abordant la question du conflit de pouvoir coutumier qui a tout l’air de maintenir Mweka sous une vive tension, le Gouverneur Kande a puisé dans sa sagesse pour lancer un appel à l’unité et à la tolérance. Une position qui a apaisé les uns et les autres.

       Invité d’honneur du jubilé d’argent de l’Evêque de Mweka, Mgr Gérard MulumbaKalemba, Alex Kande a assisté à une messe dite en public devant près de trois mille personnes. L’occasion était donnée à l’Evêque de Mweka de faire étalage de ses réalisations depuis 25 ans qu’il est à la tête de ce diocèse. Et le bilan est élogieux.

            A son accession le 9 juillet 1989, a-t-on appris, Gérard Mulumba n’avait trouvé que 6 paroisses et 6 prêtres.  Vingt cinq ans après, le diocèse de Mweka aligne 14 paroisses et 46 prêtres en vie et 8 décédés. Un petit séminaire diocésain a été ouvert, quatre vicariats respectivement à Ilebo, Domiongo, Kakenge et Misumba. Sur le plan de l’éducation, de 41 écoles en 1989, le diocèse de Mweka sous l’impulsion de l’Evêque Mulumba en compte 165 dont 4 écoles maternelles, 120 écoles primaires et 61 écoles secondaires. Le président du Conseil apostolique des laïcs catholiques congolais a eu des mots justes pour qualifier l’Evêque Mulumba de véritable artisan de la paix et de la procréation. Seule fausse note à ce bilan, la fermeture de la paroisse Sainte Marie de Mushenge par le Vatican, des suites de l’exigence des croyants de voir seulement un prêtre originaire du coin à la tête. Dans une prise de parole improvisée, l’Evêque de Mweka a emboité le pas au Gouverneur Kande en appelant à la tolérance et à l’unité des enfants de son diocèse. Car, a-t-il dit, «je suis au courant des clivages qui se dressent parmi vous à l’approche des élections». Mgr Gérard Mulumba, qu’entouraient l’Archevêque François Madila de Kananga, les Evêques Valentin MasenguNkinda de Kabinda, Bernard Kasanda de Mbuji-Mayi, Pierre Célestin Tshitoko de Luebo et Félicien Mwanama de Luiza, a tenu solennellement à remercier Evariste Boshab, Alex Kande et Constantin Mbengele pour leurs précieuses contributions à l’organisation matérielle de ce jubilé.

TshiekeBukasa

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*