Africell : l’internet pour tous en RDC

1
1550

L’entrée et la percée fulgurante d’Africell dans les télécommunications en République Démocratique du Congo ont révolutionné l’internet,  un secteur qui paraissait jusque-là comme la chasse gardée des nantis. Cet opérateur économique, après avoir provoqué la baisse sensible des tarifs de la téléphonie mobile, s’est attaqué par la suite au chantier fort complexe de l’internet.

Soucieuse d’être au service de sa clientèle, Africell  vient de casser les prix d’exploitation des réseaux sociaux.

Tous les réseaux sociaux sont désormais à la portée de Congolais et expatriés de tous les conditions et de tous les âges : jeunes, enfants, vieux, mères, pères, filles, garçons. Des applications comme Facebook, whatssap, snapshot, instagramme,twitter qui paraissaient
inaccessibles au grand public, n’ont plus de secret pour les abonnés d’Africell.

3G : connexion non stop

Avec la 3 G d’Africell au Congo, les inquiétudes des habitants des
Kinshasa, Kongo Central et du grand Katanga sont automatiquement
balayées. Fonctionnant avec une vitesse de croisière, stable et
performante, elle répond aux standards internationaux. La 3 G
d’Africell apporte aux utilisateurs le service internet idéal et à
coût réduit qu’ils attendaient depuis plus d’une décennie.
Comme chacun peut s’en rendre compte, les gestionnaires de cette
société de télécommunications ont trouvé des réponses appropriées au
pouvoir d’achat de leurs clients.
Comparativement à la concurrence, Africell offre des tarifs
imbattables. Là où Africell accorde à son abonné 700 mégabits
(repartis Jour et Nuit) pour une validité de dix jours, les autres
opérateurs de téléphonie mobile ne fournissent que  65 mégabits pour
une durée de 24 heures. Et, généralement, ces mégabits dont la
validité est de 24 heures s’épuisent rapidement en un clic d’œil,
avant l’échéance annoncée.
Au moment où Africell, de son côté, propose un tarif presque gratuit à
ses clients afin de satisfaire leurs besoins quotidiens de
communication, la concurrence semble perdue. Bien que ne couvrant
jusque-là que trois provinces du pays, à savoir Kinshasa,
Kongo-Central et le Grand Katanga, Africell compte déjà presque  4
millions d’abonnés. Cela va sans dire que lorsqu’elle va toucher les
26 provinces de la RD Congo, les lignes vont sérieusement bouger dans
la grille des prix et la qualité du service, au grand plaisir sa
fidèle clientèle.
L’objectif d’Africell est non seulement d’arroser tous les villages
et villes de la RDC dans un délai raisonnable, mais surtout de briser
le tabou des coûts de télécommunications qui fait peur à nombre de
Congolais et étrangers vivant dans ce beau et grand pays.
Bref, Africell se veut  l’opérateur des télécommunications de la
différence, en parfaite harmonie avec ses abonnés.

Dorcas NSOMUE

  • 181
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.