Affaire RFI et Okapi : la RDC accusée à l’ONU

0
397
michaelle-jean-onu-oif_0En RDC, le signal de RFI est toujours coupé à Kinshasa et celui de la Radio Okapi, la radio de l’ONU, est brouillé. La secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean a tenu à exprimer son inquiètude devant le Conseil de sécurité de l’ONU.
A New York, Michaëlle Jean vient de s’exprimer devant le Conseil de sécurité des Nations unies. La secrétaire générale de la Francophonie s’est dite « préoccupée » par la coupure du signal de RFI et le brouillage de Radio Okapi en République démocratique du Congo : « Ceci est inquiétant et ceci est à éviter au nom de la liberté de la presse et de la liberté d’expression », a-t-elle déclaré. Ces perturbations ont commencé dans la nuit de vendredi à samedi 5 novembre alors qu’était prévu ce même jour à Kinshasa un rassemblement de l’opposition, interdit par les autorités. RFI reste accessible sur les ondes courtes, via son site internet et les applications mobiles.
  • 38
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •