Affaire Bafiba : F. Kalombo dénonce l’arbitraire

0
54

Le député national Francis Kalombo ne partage pas l’option levée par l’Assemblée provinciale de la ville de Kinshasa de destituer le vice-gouverneur Clément Bafiba, accusé de détournement des fonds destinés à la réhabilitation de l’avenue Kulumba à Kingabwa et d’outrage à cette institution. Ce membre de l’Assemblée Nationale estime arbitraire et anti-démocratique la grave décision prise par l’organe délibérant de Kinshasa. 

            Surpris hier mardi 03 août 2010 dans l’enceinte du Cercle Elaïes, dans la commune de Gombe, il reproche aux députés provinciaux de Kinshasa le non respect de la procédure. A son avis, Clément Bafiba a été sanctionné au plan de la forme, sans qu’il y ait eu un débat sur des questions de fond. Pour Francis Kalombo, le vice-gouverneur de la ville de Kinshasa a été condamné par défaut, sans que sa culpabilité soit véritablement établie dans ce qu’il appelle le présumé dossier de détournement des fonds destinés à la construction d’une route urbaine sur l’avenue Kulumba, au quartier Kingabwa, dans la commune de Limete.

            Le député PPRD/AMP est de ceux qui pensent que la destitution de Bafiba est un cas typique du déficit du débat démocratique au sein du Parlement provincial de Kinshasa. « J’invite Bafiba à saisir la Cour d’Appel afin de faire casser cette décision arbitraire », a martelé Francis Kalombo.

            Il a terminé son propos par une invitation des députés provinciaux de Kinshasa au calme et à la maturité politique. Selon lui, « il y a bien des chats gris dans ce dossier qu’on doit arriver à identifier en vue de remonter la filière pour une justice équitable et transparente, au lieu de se cramponner à la personne de Bafiba ».

            On rappelle que la décision portant destitution de Clément Bafiba de son poste de vice-gouverneur de la ville de Kinshasa est tombée le lundi 02 août 2010, à l’issue d’un vote ayant sanctionné une motion de défiance articulée contre lui. La motion en question a recueilli 34 voix « pour », 10 « contre » et une abstention.

            Il était reproché à l’adjoint d’André Kimbuta la mauvaise gestion des fonds débloqués pour l’aménagement de l’avenue Kulumba, au quartier Kingabwa, à Limete. A en croire l’Assemblée provinciale, Clément Bafiba a utilisé une partie de l’argent à des fins personnelles.           

Rodolphe Badjoko Apinga (Stagiaire/Ifasic)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*