Accord de gouvernance CACH – FCC : Kabuya demande aux combattants de ne pas céder à l’intox

0
620

Face aux rumeurs de toutes sortes qui circulent sur la toile en rapport notamment avec la position de la base de l’Udps face à l’accord de gouvernance conclu entre CACH et FCC, le Secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social s’est adressé hier mardi 23 juillet aux combattants dans le souci de dissiper  le malentendu.

C’était l’occasion pour Augustin Kabuya d’expliquer à la base toute la vérité afin de dissiper toute confusion qu’on voudrait, dans un objectif bien précis, entretenir autour de la question liée à l’accord de gouvernance CACH-FCC.

                  L’orateur a d’abord tenu à répondre à la question que certains combattants se posaient : pourquoi a-t-il rencontré le Chef de l’Etat sortant Joseph Kabila ? Réponse : «il est l’autorité morale du FCC qui est notre allié pour la gouvernance du pays». Puis, il a dit ne pas comprendre l’attitude ambiguë de certains compatriotes qui cherchent à créer de polémique autour de la rencontre avec le président sortant. Alors que les mêmes ont salué la même initiative chez les autres, notamment pour le Ghana et les Etats-Unis ! On dirait que les Congolais n’aiment pas voir les choses évoluer normalement dans la paix, sans effusion de sang, s’est exclamé Augustin Kabuya.

                  Avant d’indiquer que toujours en début de semaine en cours, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi a également reçu son prédécesseur Joseph Kabila. Toutes ces rencontres s’inscrivent dans le cadre des tractations pour la formation du gouvernement, a-t-il conclu.

Le complot de Genève semble oublié !

                  Parlant de la position de la «base» qui serait en opposition avec l’accord de gouvernance conclu avec le FCC, le SG de l’Udps a commencé par rafraichir la mémoire de ses interlocuteurs sur le parcours ayant conduit à la victoire du parti à la présidentielle, avant d’éclairer la lanterne des combattants.

                  «Vous avez apparemment oublié que nous avions été enterrés politiquement à Genève avec la création de Lamuka où notre leader était appelé à s’effacer, malgré le poids démographique de l’Udps et sa forte implantation à travers le territoire national, pour s’aligner derrière Fayulu. C’est grâce à votre vigilance et le sens élevé de patriotisme du leader de l’UNC, Vital Kamerhe qu’on avait pu échapper au complot de Genève qui visait la disparition de l’Udps, et on est aujourd’hui au pouvoir».

                  C’est pourquoi, a-t-il demandé aux combattants, entre le complot de Lamuka et l’accord avec FCC : qu’est-ce que vous préférez ? A l’unanimité, l’assistance a opté pour la deuxième assertion.

                  Pour conclure, il a invité les sociétaires de l’Udps à ne pas céder à l’intox des adversaires, qui ne se sont jamais pas remis de leur haine vis-à-vis du parti et de son leader.

                  Enfin, il a donné le programme de la cérémonie de commémoration du 40ème jour d’Etienne Tshisekedi, porté en terre le samedi 1er juin 2019. L’événement sera célébré ce dimanche 28 juillet, concomitamment dans toutes les 4 fédérations du parti à Kinshasa. Ainsi, les gens de Tshangu vont se retrouver au terrain Sainte Thérèse de Ndjili, ceux de Mont Amba à la place commerciale/Limete, les combattants de Funa au terrain de Ngiri-Ngiri et ceux de Lukunga au terrain Kabinda. A l’occasion, Maman Marthe Tshisekedi fera le tour de la ville pour communier avec « ses enfants ».Dom

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •