ABA : remise des prix aux lauréats

0
68

Trois lauréats ont été sélectionnés et primés à l’issue d’une exposition des tableaux sanctionnant un concours organisé par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) à l’occasion de son 70ème anniversaire. Au total, 58 étudiants et élèves ont participé à ce
concours dont le thème consistait à représenter la mission de l’UNICEF qui vise à protéger l’enfant, de sa naissance jusqu’à son épanouissement intégral. Cette cérémonie s’est déroulée hier lundi, 23 janvier 2017, sur la pelouse de l’Académie des Beaux-Arts (ABA),
devant les représentants du ministère du Genre, Enfant et Famille (GEF), de l’UNICEF et de l’ABA. Les heureux lauréats sont respectivement Achille Katemo Kabamba de 2ème Graduat (peinture)/ABA qui a arraché le premier prix ; Oleko Okonde du 2ème Graduat (peinture)/ABA qui a décroché le deuxième prix et Bokuku Mbokole du 3ème Graduat (peinture)/ABA qui eu le troisième et dernier prix.

Toutefois, deux prix d’encouragement ont été décernés à deux élèves de
la 6ème d’Humanité de l’Ecole d’application de l’ABA. Il s’agit de
Mudisho Masirika et de Kapesa Kinzanza. Les organisateurs ont précisé
que tous les prix attribués étaient en nature et comportaient des
outils de travail indispensables à des grnads artistes-peintres. Une
façon, a-t-on laissé entendre, de préparer ces élèves et étudiants
talentueux de l’ABA à un avenir de grands artistes.
Prenant la parole à cette occasion, Adrienne Binuana, directrice du
Service Femme et Développement, représentant le Secrétaire général du
ministère du Genre, Enfant et Famille (GEF), a remercié, de prime
abord, l’UNICEF pour son appui tant technique, matériel que financier
pour la matérialisation des réponses visant l’amélioration des
conditions de jouissance des droits des vulnérables dans notre pays.
Elle a rappelé une autre exposition faite à la fin de l’année dernière
en rapport avec les 70 ans de l’Unicef et qui contenait des photos
rappelant à la communauté nationale les efforts et les interventions
humanitaires de cette agence de l’ONU dans les principaux domaines des
droits de l’Enfant inscrits dans la Convention relative aux Droits de
l’Enfant (CDE). Expliquant l’exposition de l’ABA, Adrienne Binuana
souligne que c’est une ultime étape où l’Unicef a voulu mettre en
exergue les nombreux talents artistiques détenus par les étudiants et
élèves des institutions spécialisées dans différents domaines de
l’art.
Auparavant, dans un mot d’accueil de ses invités, autorités et
participants au concours, Henry Kalama Akule, directeur général de
l’ABA, les a remercié pour leur présence à cette manifestation. Ce
concours visait, selon lui, à donner corps à la mission de l’Unicef
qui consiste à protéger l’enfant dans tous les domaines énumérés par
la CDE. Il a précisé que le jury était composé de cinq membres
provenant du ministère du GEF, de l’ABA et de l’UNICEF. Enfin, il
convient de noter que tous les participants à ce concours ont eu une
attestation de participation.

SAKAZ

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •