80 ans du Manifeste de Brazzaville : F. Tshisekedi depuis hier chez Sassou

0
78

Le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a traversé le Pool Malebo hier lundi 26 octobre en milieu d’après-midi. Il était accueilli, à son arrivée au beach de Brazzaville, par le ministre d’Etat et ministre de l’Economie, Industrie et Portefeuille public, Gilbert Ondongo, que le Président Denis Sassou Nguesso a chargé de l’encadrement de ses invités de marque à cette porte d’entrée comme à l’aéroport de Maya-Maya.

Le Chef de l’Etat congolais séjourne de l’autre côté du fleuve Congo dans le cadre des manifestations marquant les 80 ans du « Manifeste de Brazzaville », lequel rappelle la décision du général de Gaulle prise le 28 octobre 1940, de faire de Brazzaville la tête de pont de la résistance contre l’Allemagne, après l’appel lancé le 18 juin 1940, aux résistants de la France à se battre pour la libération de leur pays de l’occupation allemande, durant la Seconde Guerre Mondiale. Il y est accompagné de la ministre des Affaires Etrangères, Marie Ntumba Nzeza.

            Le coup d’envoi des festivités, prévu ce mardi 27 octobre 2020 au Palais des Congrès, devrait être suivi de l’ouverture d’un colloque ayant pour thème « De Gaulle et Brazzaville,  une histoire partagée entre la France, l’Afrique et le Congo ». Félix Antoine Tshisekedi, comme ses homologues Faustin Archange Touadera de la République Centrafricaine, Idriss Deby du Tchad et Paul Biya du Cameroun, devrait figure au nombre des orateurs retenus pour la circonstance.             La France, apprend-on, y est représentée par son ministre des Affaires Etrangères, Jean Yves Ledriant. Le président Ali Bongo du Gabon a dépêché à Brazzaville son premier ministre, Christine Ossuka Raponda. C’est la Rwandaise Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale, qui représente la Francophonie.  Kimp

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •